Le parti Europe Écologie-Les Verts a lancé soutenirlecologie.fr, un site destiné à lever des fonds auprès de particuliers pour éponger les frais de campagne du candidat Yannick Jadot, qui n’a pas obtenu les 5 % nécessaire au premier tour de l’élection présidentielle. Les deux sites de Yannick Jadot et d’EELV appellent aussi aux dons.

Le site n’a pas mis longtemps à être partagé par Europe Écologie-Les Verts. À 20h54 le dimanche 10 avril 2022, le compte officiel du parti écolo a tweeté le lien vers soutenirlecologie.fr, un tout nouveau site d’appel aux dons pensé spécifiquement pour une situation : si le candidat Yannick Jadot obtenait moins de 5 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle.

Or Yannick Jadot était crédité de 4,7 % des voix à 00h30 le 11 avril, à l’heure de l’écriture de ces lignes.

EELV avait prévu le coup

Comme il est facile de le vérifier en ligne, le nom de domaine du site n’a été déposé que le 8 avril 2022, soit deux jours plus tôt, en prévision des résultats. Il parait raisonnable d’en conclure que le parti écolo avait anticipé l’éventualité que son candidat tomberait sous les 5 % — ce qui serait cohérent avec ce qu’indiquaient les derniers sondages de la fin de semaine.

« L’avenir de l’écologie est en péril », peut-on lire sur le site. « En faisant moins de 5% au premier tour de l’élection présidentielle, les écologistes ne seront pas remboursés des frais engagés. C’est une très mauvaise nouvelle pour la planète car elle met en grande difficulté le parti de ceux et celles qui la défendent. Le combat pour l’écologie est pourtant plus urgent que jamais.»

Le parti souhaite récolter 2 millions d’euros d’ici le 15 mai 2022.

Les candidats qui n’atteignent pas la barre des 5 % des voix ne peuvent voir leurs dépenses de campagne remboursées par l’État qu’à hauteur de 800 000 euros (4,75 % du plafond fixé par l’État). S’ils obtiennent plus de 5 %, ils peuvent alors se faire rembourser environ 8 millions. Or EELV se retrouve dans le premier cas, comme c’était déjà arrivé en 2012 avec Eva Joly.

Le site soutenirlecologie contient la mention « N’hésitez pas à parler de cet appel à don autour de vous, pour amener vos proches à contribuer. Rappelez-leur que chaque don bénéficie d’une déduction fiscale de 66%.» Pour donner, il faut s’inscrire sur le site en donnant de nombreuses informations personnelles.

D’autres sites officiels ont été très rapidement modifiés après l’annonce des premières estimations de résultats. Celui du candidat, jadot2022.fr, reprend désormais le même verbatim : on appelle à « sauver l’écologie » en donnant. Celui du parti EELV a également été changé pour afficher une fenêtre pop-up parlant de « souscription exceptionnelle » et renvoyant vers soutenirlecologie.fr.

donnez pour sauver ecolo
Il faut 2 millions d’euros à EELV avant la mi-mai 2022
sauver ecologie 1
L’ancien site de campagne de Yannick Jadot // Source : jadot2022

En somme, l’équipe web de Yannick Jadot a dégainé très vite et sur plusieurs plateformes, pour en appeler au soutien des adhérents EELV. Au vu des premières réactions d’internautes en ligne, cette demande a été mal reçue par une partie de l’électorat de gauche, dont certains avaient appelé à voter pour Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise, dans une optique de grande réunion de la gauche, afin de battre Marine Le Pen au premier tour.

À l’heure où nous écrivons ces ligne, le candidat de gauche n’était pas parvenu à se hisser parmi les deux candidats les plus plébiscités du premier tour. Mais l’écart de points qui sépare son score et celui de la candidate du Rassemblement nationale commençait beaucoup à rétrécir, aux alentours de 1 point.