Le premier Ministre a pris la parole ce jeudi 26 novembre au matin pour faire le point sur les annonces d'Emmanuel Macron concernant le déconfinement progressif dans l'hexagone. Voici comment revoir son discours.

Mise à jour : retrouvez toutes les annonces de Jean Castex sur le déconfinement progressif.

Deux jours après les annonces d’Emmanuel Macron sur la levée progressive des mesures de confinement, le premier Ministre a à son tour pris la parole ce jeudi 26 novembre, au lendemain du conseil des ministres hebdomadaire.

Jean Castex a fait le point sur la situation en détail, et a apporté de nombreuses précisions sur l’application de ces mesures. Contrairement aux allocutions depuis le début du nouveau confinement, cette conférence de presse a eu lieu le matin, à 11 heures, et non pas à 18 heures.

Ce déconfinement progessif de la France intervient à un moment d’amélioration de la crise sanitaire. En effet, depuis plusieurs semaines, le nombre de cas de Covid-19 positifs journalier est en baisse, pour s’établir à 20 000 — on est toutefois encore loin de l’objectif des 5 000 cas quotidiens voulus. Le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation est également en recul. Emmanuel Macron l’a même déclaré : « Le pic de la seconde vague de l’épidémie est passé ». Il a néanmoins également précisé qu’il fallait continuer à faire des efforts, et que le virus « circulait toujours ».

Emmanuel Macron le 24/11/20 // Source : Élysée

Comment revoir les annonces de Jean Castex ?

Vous pouvez revoir son allocution en regardant la vidéo YouTube ci-dessous.

Quelles annonces étaient attendues ?

Vous pouvez retrouver le résumé des annonces du Premier ministre sur le déconfinement progressif ci-dessous :

Concrètement, Jean Castex a détaillé toutes les mesures annoncées par le président, dont les trois étapes de déconfinement évoquées mardi soir. Le Premier ministre a notamment fait le point sur la liste des commerces non essentiels autorisés à rouvrir dès le 28 novembre, ou encore sur les modalités des nouveaux protocoles sanitaires que ces derniers devront mettre en place.

Également à l’ordre du jour, les cas particuliers des agences immobilières, ou encore des auto-écoles, qui n’étaient pas  concernées par les réouvertures prévues. Un autre point sur lequel Jean Castex a dû rendre son arbitrage : l’ouverture des commerces le dimanche. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait en effet déclaré «  être favorable » à l’ouverture de tous les commerces le dimanche, et ce jusqu’aux fêtes de fin d’année, afin de compenser la fermeture imposée lors du mois de novembre.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo