Le 11 mai est maintenant la date confirmée pour la sortie du confinement. Voici les lieux qui seront à nouveau accessibles, et ceux qui resteront fermés.

Après en avoir annoncé les contours fin avril, le gouvernement a précisé le contenu de son plan de déconfinement lors d’une conférence de presse le 7 mai 2020. Celui-ci aura bel et bien lieu le 11 mai prochain. À cette date, qui sera «  un redémarrage de notre vie sociale » sans être pleinement un retour à la normale, selon les mots du Premier ministre, des lieux vont rouvrir, des activités vont reprendre, tandis que d’autres resteront proscrits. Cela dépendra parfois de l’indice départemental, rouge ou vert. La liberté de circulation sera en tout cas de retour, même si limitée à 100 km sauf exception.

Nous faisons ici le bilan des annonces des deux dernières conférences de presse sur ce qui va rouvrir ou non au 11 mai. À noter que dans le département de Mayotte, en revanche, cette liste ne fonctionne pas car le département reste confiné au-delà de lundi prochain.

Bruno Le Maire // Source : Gouvernement

Ce qui va rouvrir le 11 mai

Tous les commerces rouvriront à partir du 11 mai, à l’exception des bars, cafés et restaurants. Cela comprend donc autant les salons de coiffure que toutes sortes de boutiques comme les librairies. Les commerces autorisés à rouvrir devront respecter un cahier des charges strict, en organisant les flux et en veillant à la protection de son personnel. Certains pourront conditionner l’entrée dans leur établissement au port du masque.

Vous pourrez également réinvestir les médiathèques, les bibliothèques et les petits musées locaux dès le 11 mai, en bref tous les lieux de proximité du moment qu’ils ne sont pas susceptibles de créer des mouvements importants de la part de la population.

Les cimetières rouvriront aussi leurs portes au grand public à cette date. Pour les lieux de culte, « nous allons travailler avec des responsables cultuels aux conditions d’une reprise des cérémonies religieuses d’ici la fin du mois [de mai] », a indiqué le gouvernement ce 7 mai.

Les marchés seront pour la plupart à nouveau tenus, mais les maires et les préfets pourront les interdire s’ils estiment que les conditions ne sont pas rassemblées pour que les gestes barrières puissent être parfaitement respectés.

Il sera possible de pratiquer une activité sportive en plein air, les lieux ouverts qui y sont dédiés seront donc à nouveau légalement accessibles, mais pas pour des sports de contact ou des sports collectifs.

Sur le plan de l’éducation, les écoles élémentaires et maternelles seront rouvertes progressivement à partir du 11 mai. « 87 à 90 % des communes ont préparé la rentrée pour la semaine prochaine », a précisé Jean-Michel Blanquer. Il n’y aura qu’un million d’élèves qui reviendront à l’école à partir de lundi, avec 130 000 professeurs. Quant aux crèches, elles seront restreintes à des groupes de dix enfants.

Les centres de formation d’apprentis et formation continue seront autorisés à rouvrir progressivement dès le 11 mai, pour accueillir leurs équipes d’abord, ensuite les apprentis et les stagiaires.

Les plages et lacs ainsi que les centres nautiques pourront être ouverts sur demande des maires s’ils peuvent présenter des preuves d’aménagements suffisants pour le respect de la distanciation sociale.

Ce qui ne reprendra pas au 11 mai

Les grands musées, les cinémas, les théâtres et les salles de concert tout comme les salles polyvalentes ne pourront pas rouvrir. Par ailleurs, si l’activité sportive en plein est autorisée au 11 mai (quoique limitée), les sports dans des lieux couverts restent interdits : les salles de sport seront donc fermées.

Les mariages seront toujours autant reportés. Au sujet des événements, les rassemblements ne devront pas dépasser des groupes de 10 personnes jusqu’au 2 juin minimum (après le 2 juin, un nouveau seuil sera envisagé). Tous les gestes barrière devront être respectés durant ces rassemblements. Par ailleurs, tous les festivals et grands rassemblements resteront interdits jusqu’à septembre dès lors qu’ils dépassent 5 000 personnes. Les cérémonies funéraires resteront quant à elles limitées à 20 personnes maximum.

Si les commerces seront à nouveau accessibles ainsi que la plupart des centres commerciaux, une exception est posée pour les centres commerciaux de plus de 40 000 mètres carrés, dont la réouverture dépendra des décisions des préfets… sauf en Ile-de-France, où ils resteront de toute façon fermés. Par ailleurs, comme précisé plus haut, les bars, cafés, restaurants ne seront pas rouverts à la date du 11. Une décision à ce sujet sera prise plus tard, à savoir fin mai.

Les collèges quant à eux pourront commencer à être rouverts non pas au 11 mai, mais d’ici le 18 mai, à commencer par les sixièmes et cinquièmes, en tout cas concernant les départements verts. Pour les départements rouges, ils restent fermés. Les lycées ne rouvriront pas non plus immédiatement, ils resteront fermés au moins jusqu’en juin. Pour les universités, ce n’est pas avant septembre.

Crédit photo de la une : Pixabay

Partager sur les réseaux sociaux