Le gouvernement a ordonné le confinement de la population française à partir de mardi 17 mars, pendant au moins deux semaines. Le 24 mars, les mesures ont été renforcées et une nouvelle attestation est nécessaire. Les déplacements sont interdits, sauf exception. Pour sortir, il faudra une attestation, disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Il est possible de la recopier à la main, à défaut de pouvoir l'imprimer. Voici comment la trouver facilement.

Mise à jour du 24 mars 2020 à 22h00 : la nouvelle attestation de déplacement à compter du 24 mars 2020 est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur.

Cette nouvelle attestation de déplacement dérogatoire, disponible en PDF, TXT, DOCX et DOCX en anglais a été mise en ligne pour prendre en compte les nouvelles mesures de confinement, renforcées. Elle est plus précise que la précédente, demandant par exemple l’heure et le lieu de départ. Les activités sportives et les promenades sont limitées à un kilomètre du logement et à une heure. Les motifs possibles pour un déplacement sont bien plus détaillés.

La nouvelle attestation de déplacement dérogatoire.

Si vous n’avez pas d’imprimante, vous pouvez recopier ce document à la main sur une feuille de papier libre avant de sortir. En revanche, il n’est plus possible de la remplir directement sur votre smartphone : le ministère a officiellement rétropédalé. L’idée d’une application a été également écartée.

Selon les ministère de l’Intérieur, vous pouvez encore utiliser l’ancien modèle d’attestation en rajoutant l’heure de sortie — au cas où, par exemple, vous en auriez imprimé de nombreux exemplaires en avance.

Confinement : à quoi sert l’attestation pour sortir ?

Afin d’atténuer les effets de la pandémie de coronavirus, le gouvernement a donc décidé de prendre des mesures plus drastiques en matière de quarantaine, afin d’éviter la surcharge des établissements de santé ; actuellement, ceux-ci fonctionnent en flux tendu et craignent de ne plus pouvoir accueillir tous les malades. Le mot d’ordre est clair : restez chez vous, sauf urgence ou déplacement inévitable. Tous les déplacements sont interdits, sauf exception. Et surtout, ne vous rassemblez pas.

Les lieux publics sont fermés depuis samedi 14 mars, mais d’autres interdictions viennent désormais s’empiler. Il faudra désormais une attestation à chaque personne qui souhaite se déplacer à l’extérieur de son domicile, à compter de mardi 17 mars 2020 à midi, et seulement pour quelques raisons qui ont été renforcées le 24 mars :

  • Aller au travail si ce n’est pas inévitable ;
  • Aller faire des courses ;
  • Aller se soigner si les soins ne peuvent pas être faits à distance ;
  • Aller assister ou venir en aide à des proches vulnérables ;
  • Aller déposer des enfants (couples séparés) ;
  • Pratiquer une activité physique ou sortir son animal de compagnie (mais sans se rassembler et dans des conditions précises : 1 km aux alentours, pas plus d’une heure, une fois par jour) ;
  • Se rendre à des convocations administratives ou judiciaires ;
  • Participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Ces raisons ont été précisées et le dispositif a été renforcé le 24 mars.

Où trouver l’attestation nécessaire pour se déplacer ?

Cette attestation est disponible au téléchargement sur le site du ministère de l’Intérieur. Elle a été mise en ligne dans la nuit du 17 mars et mise à jour le 24 mars.

Télécharger l’attestation.

gouvernement.fr

Si vous ne disposez pas d’imprimante, il est possible de recopier l’attestation « sur papier libre » à partir de l’original. Vous devrez ensuite remplir cette attestation vous-mêmes et en être munis lors de votre déplacement. Il en faudra à une à chaque déplacement.

Il n’existe pas à ce jour d’attestation numérique, que vous pourriez prendre sur votre smartphone.

Confinement : quels sont les risques à sortir sans attestation ?

Le premier risque que vous prenez à sortir est d’ordre sanitaire : vous risquez d’être potentiellement contaminés, mais vous risquez aussi de contaminer d’autres personnes en étant porteurs du virus, même sans le savoir.

Pour s’assurer que les Français et Françaises respectent ces mesures de confinement, Christophe Castaner a déclaré la mobilisation de plus de 100 000 gendarmes et policiers, chargés de porter le dispositif de contrôle : il y aura des points de contrôles fixes et mobiles. « À la fois sur les axes principaux mais aussi secondaires, partout sur le territoire national ». La mise en place des contrôles se prépare dès ce lundi soir.

L’amende encourue est de 135 € et peut aller jusqu’à 1 500 € pour des récidives. «  Notre objectif n’est pas de sanctionner mais d’en appeler à la responsabilité de tous (…) Trop de personnes font encore peu de cas aux consignes sanitaires exigées », a affirmé M. Castaner. Au cours de son discours à 20 heures le 17 mars, le président Emmanuel Macron avait insisté sur l’inconscience de certains citoyens qui s’étaient «  rassemblés les parcs, les bars  » ce week-end. « Non seulement vous ne vous protégez pas, vous (…) mais vous ne protégez pas les autres. Même si vous ne présentez aucun symptôme, vous risquez de contaminer vos amis, votre famille. »

Qui peut se déplacer sans attestation ?

Tout le monde est concerné par la nécessité de pouvoir justifier des raisons de sa présence à l’extérieur de son domicile.

Les journalistes munis de leur carte de presse pourront se déplacer au titre de la liberté d’informer. « Ceux qui disposent de cartes professionnelles pourront être amenés à la présenter pour un contrôle (…) Ce sera le cas des cartes de presse, car l’information jouera un rôle essentiel, aussi, contre le virus », a confirmé le ministre de l’Intérieur.

À noter que la Commission de la carte de presse (CCIJP) a, ce même lundi 16 mars, envoyé un mail aux journalistes qui n’avaient pas encore fait renouveler leur carte (valable jusqu’ç fin mars 2020) pour leur préciser que la durée de validité de leur carte de 2019 était étendue jusqu’en mai 2020, pour cause de lenteur administrative due aux restrictions obligatoires pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Une attestation est téléchargeable directement ici pour en attester.

Les personnels disposant de « certificats de leur employeur » seront aussi « amenés à les présenter » pour justifier de leur déplacement.

Historique

« Pour lutter contre la propagation du COVID-19 et sauver des vies, un dispositif de confinement est mis en place.  » Si Emmanuel Macron avait évité de prononcer le mot, le compte Twitter officiel du gouvernement ne s’est pas privé pour parler officiellement de confinement des Françaises et Français, le 16 mars 2020.

« Toutes les personnes qui circuleront devront être en mesure de justifier leur déplacement. Chaque personne, pour chaque déplacement, devra se munir d’un document attestant sur l’honneur le motif de son déplacement », a confirmé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans une allocution aux alentours de 22 heures. Cette attestation a été mise en ligne rapidement, dans la nuit du 17 mars et mise à jour le 24 mars, en accompagnement de nouvelles mesures plus restrictives..

Twitter/gouvernementFR

Partager sur les réseaux sociaux