La Commission européenne prépare la troisième phase de l'initiative WiFi4EU, qui vise à aider les communes à installer du Wi-Fi si elles en sont dépourvues.

Les communes qui n’ont pas été retenues lors des deux premières phases de l’initiative WiFi4EU (« du Wi-Fi pour l’Union européenne ») vont pouvoir très bientôt retenter leur chance. Mariya Gabriel, chargée de l’innovation au sein de la Commission européenne, indique ce lundi 16 septembre que la troisième étape démarra le 19 du même mois. Deux phases sont encore prévues.

Le but de programme WiFi4EU est de fournir une aide financière de 15 000 euros pour chaque commune retenue, afin qu’elle puisse déployer un accès sans fil en haut débit et gratuit dans l’espace public. Pour les municipalités, l’obtention de l’aide européenne est conditionnée à certaines obligations. Par exemple, les villes qui fournissent déjà une liaison sans fil ne sont pas sélectionnables.

wifi wi-fi
Les villes déjà équipées sont exclues. // Source : Charleston’s TheDigitel

1 780 bons en jeu

Il s’agit en effet d’éviter les doublons et de se concentrer sur les bourgades qui n’ont absolument rien, qu’il s’agisse d’une connexion publique ou privée. Une fois en place, l’accès doit être sécurisé, gratuit et sans publicité pendant au moins trois ans. Au-delà, ces dispositions s’assouplissent. Pour cette phase, 1 780 sont mis en jeu, ce qui représente une valeur totale de 26,7 millions d’euros.

La procédure s’ouvra le 19 septembre à 17 heures et se terminera le lendemain au même horaire. Comme toujours, les bons seront distribués équitablement entre les pays, afin que les fonds profitent à tout le monde. En tout, l’initiative WiFi4EU bénéficie d’une enveloppe de 120 millions d’euros à répartir entre 6 000 et 8 000 localités dans toute l’Union — y compris au Royaume-Uni, même si le pays est censé être sur le départ.

À lire sur Numerama : Wi-Fi  : adieu les lettres, la norme adopte enfin des chiffres clairs

Partager sur les réseaux sociaux