L'aide européenne pour apporter le Wi-Fi dans les zones sans réseau arrive. Dans le cadre de l'opération WiFi4EU, Bruxelles fournit des bons de 15 000 euros par commune pour l'aider à installer un accès sans fil en haut débit dans ses espaces publics.

La compétition entre les municipalités européennes promet d’être intense. À partir du mardi 15 mai, l’opération WiFi4EU (« du Wi-Fi pour l’Europe ») débutera. Il s’agit d’une aide européenne directe de 15 000 euros par commune pour installer un accès sans fil en haut débit dans les espaces publics, à condition que la circonscription ne dispose pas déjà d’une liaison sans fil.

Dans cet appel à candidatures, le premier d’une série de cinq, Bruxelles prévoit de distribuer ces bons de 15 000 euros à une première vague de 1 183 municipalités au sein de l’Union. Attention ! La sélection se fera selon le principe du «  premier arrivé, premier servi » et il est nécessaire que les maires s’inscrivent au préalable sur le portail dédié pour avoir une chance.

Il est encore possible de s’inscrire, mais les élus municipaux doivent savoir qu’il y a déjà 17 940 communes qui se sont inscrites. Les autres appels à candidatures seront étalés jusqu’en 2020. Afin d’assurer une répartition géographique équilibrée entre les États membres, chaque pays recevra entre 15 et 95 bons, de façon à ce que chacun puisse en obtenir un minimum.

L’accès à cette aide financière est assorti de quelques conditions : à la réception du bon, les municipalités devront offrir des services Wi-Fi sécurisés, gratuits et sans publicité pendant au moins 3 ans. En outre, pour être retenues, elles devront être dépourvues de hotspots Wi-Fi, y compris ceux gérés par un opérateur privé. Il s’agit en effet d’apporter une liaison sans fil là où il n’existe aucune offre, afin d’éviter des doublons.

À lire sur Numerama : WiFi4EU  : «  feu vert définitif  » pour les points d’accès Internet gratuits en Europe

Partager sur les réseaux sociaux