Suite à une décision du gouvernement des États-Unis, il est désormais interdit de transporter des batteries lithium-ion dans les soutes des avions de ligne du pays. Cela concerne la majorité des ordinateurs portables et smartphones.

Les batteries lithium-ion (ou li-ion) dans les soutes des avions de ligne des États-Unis, c’est désormais de l’histoire ancienne. La décision conjointe du Département des Transports et de l’Administration Fédérale de l’Aviation (FAA) a été annoncée ce mercredi 27 février dans un communiqué de presse. Les batteries de ce type sont celles que l’on trouve notamment dans les téléphones et les ordinateurs portables. Autant dire que cette nouvelle interdiction risque de toucher un certain nombre de personnes.

Le seul endroit où les batteries li-ion seront autorisées. // Source : Pexels/Sourav Mishra

La décision prise par les deux agences concerne les passagers « lambda » mais il y a une solution peu contraignantes : si les batteries li-ion (qu’elles soient externes ou dans un appareil) ne peuvent pas être conservées dans la soute, elles sont autorisés dans les bagages à main. On imagine mal comment les compagnies aériennes auraient, de toute manière, réussi à convaincre les passagers d’abandonner leurs smartphones pour partir en voyage.

Et qu’en est-il des transports de marchandises ? Les entreprises pourront toujours livrer les produits possédant des batteries li-ion, mais avec une restriction : leur charge ne doit pas dépasser les 30 %. Si vous vivez aux États-Unis ou que vous commandez un produit depuis le pays de l’Oncle Sam, les beaux jours de batteries pleinement chargées à l’arrivée sont derrière vous.

Une question de sécurité

Si le département des transports des États-Unis et la FAA ont pris la décision de restreindre le transport des batteries li-ion, c’est par mesure de sécurité. Depuis septembre 2017, l’Administration Fédérale de l’Aviation bataille pour faire les faire interdire à cause des risques d’incendies. Elles peuvent en effet causer des dégâts : on se souvient du cauchemar vécu par Samsung avec son Galaxy Note 7 dont la batterie li-ion surchauffait, avant de faire exploser le smartphone dans certains cas.

Ce genre d’incident dans une soute pourrait causer de très sérieux problèmes et mettre en danger la vie des passagers. Les téléphones défectueux ne sont en plus pas les seuls concernés. La FAA a effectué plusieurs tests simulant des situations probables, comme le contact entre du shampoing sec et un ordinateur portable. Le résultat est explosif, et le bannissement sans doute plus sage.

Partager sur les réseaux sociaux