Thierry Casasnovas, connu pour être un fervent adepte du crudivorisme, a été placé en garde à vue. Sa chaîne YouTube, à travers laquelle il vantait les bienfaits de son régime contesté, a été démonétisée, a appris Numerama.

Il est surnommé le « gourou du crudivorisme » : Thierry Casasnovas, youtubeur et naturopathe très influent, vient d’être placé en garde à vue le 7 mars 2022, dans le cadre d’une information judiciaire. Les chefs d’accusations sont graves : « exercice illégal de la profession de médecin », « abus de faiblesse » et « pratiques commerciales trompeuses ».

Numerama a également appris de la part de YouTube que sa chaîne, nommée « Regenere / Thierry Casasnovas » avait été démonétisée au 2e semestre 2022. Une sanction rare, qui a notamment été prise pour la chaîne du youtubeur Norman, accusé de viol par plusieurs femmes, ainsi que pour le youtubeur ExperimentBoy, accusé de corruption de mineur.

Thierry Casasnovas  // Source : Thierry Casasnovas / YouTube
Thierry Casasnovas // Source : Thierry Casasnovas / YouTube

Des dérives sectaires liées au crudivorisme

Les propos de Thierry Casasnovas sont décriés depuis plusieurs années. Selon lui, le crudivorisme (le fait de ne consommer que des légumes et des fruits crus, la plupart du temps sous forme liquide), serait plus efficace que les médicaments pour combattre les maladies et les infections. Il est également connu pour tenir des propos mensongers sur les vaccins, qu’il accuse d’être dangereux, et aurait poussé plusieurs personnes à arrêter leurs traitements médicaux. Depuis 2011, la Miviliudes, la cellule de prévention des dérives sectaires, avait recensé près de 600 signalements contre lui.

Il s’est surtout fait connaître au fils des années grâce à ses vidéos sur YouTube. Sa chaîne, forte de plus de 580 000 abonnés et comptant près de 95 millions de vues, était l’un de ses canaux de communication principaux. Dans ses vidéos, il donne des recettes de jus de fruits et de légumes, pour « soigner sa libido », mais préconise également de s’exposer au froid pour garder la santé, et expliquait que les mammographies pouvaient être « dangereuses » pour les femmes. Beaucoup de ses vidéos restent aujourd’hui encore accessibles, tout comme certains de ses podcasts sont toujours écoutables sur Spotify.

YouTube a cependant déjà supprimé certaines de ces vidéos, au cas par cas. La plateforme rappelle que depuis « fin septembre 2022, YouTube a annoncé le renforcement de sa politique de lutte contre les contenus anti-vaccins » et que « les mesures répressives ne se limitent plus uniquement aux vidéos de désinformation sur les vaccins contre le Covid-19 ».

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !