Si vous êtes en possession d'un Joy-Con défectueux, vous pourriez obtenir une réparation gratuite même si vous n'avez plus de preuve d'achat ou de garantie, croit savoir le média Vice, selon une source interne chez Nintendo. Mais en France pour l'instant, le S.A.V. réfute cette information.

Le problème connu sous le nom de Joy-Con Drift commence à prendre de l’ampleur, et Nintendo le sait. Selon Vice, qui a discuté avec une source interne le 24 juillet 2019 qui a demandé l’anonymat, la firme aurait donné l’ordre à toutes les équipes de service après-vente (SAV) de réparer gratuitement les Joy-Con défectueux que des clients viendraient leur signaler.

« Les clients ne seront plus obligés de produire une preuve d’achat pour obtenir une réparation de Joy-Con », y aurait-il inscrit dans la note interne. « De plus, les informations sur la garantie ne seront plus demandées. » De même, les clients qui avaient déjà demandé une réparation dans le passé pour ce problème, mais avaient dû payer (45 euros pièce selon la grille des tarifs) seraient intégralement remboursés.

Numerama a tenté l’expérience en contactant en tant que clients —  car nous avons aussi le problème sur deux de nos consoles — le S.A.V. de Nintendo France, ce mercredi 24 juillet 2019 au matin. Pour l’instant, celui-ci infirme les informations de Vice, et assure que sans garantie ou preuve de garantie, les clients ne pourront pas avoir de réparation gratuite.

Utiliser le site du SAV de Nintendo

Il y a quelques jours, un recours collectif en justice a été lancé contre Nintendo à propos d’un problème depuis surnommé Joy-Con Drift. Cela correspond à un problème au niveau d’une des deux manettes de la console Switch, surtout la gauche : alors que vous ne touchez à rien, votre personnage va quand même bouger dans un sens.

Joy-Con // Source : Nintendo

À la rédaction de Numerama, nous avons rencontré ce problème sur deux Switch différentes : une en prêt de Nintendo, et une personnelle, à laquelle nous avons rajouté deux Joy-Con supplémentaire (le pack vert et rose) : à chaque fois, c’est celui de gauche qui est touché.

Si vous êtes concernés par le problème, nous vous recommandons d’attendre une confirmation officielle de Nintendo, qui ne devrait pas tarder. En revanche, si votre Switch ou vos Joy-Con sont encore sous garantie, vous pouvez déjà utiliser le formulaire SAV en ligne ici, et renvoyer votre ou vos manettes défectueuses qui seront prises en charge par l’entreprise (un bon de retour Chronopost vous sera envoyé, qu’il faudra l’imprimer).

Le site du WSAV

Vice affirme que vous n’aurez même plus besoin de produire un justificatif d’achat pour obtenir une réparation gratuite. Encore une fois, ces informations n’ont pas été confirmées.

À ce jour, le seul communiqué officiel de Nintendo reste celui envoyé en début de semaine :  « Au sein de Nintendo, nous tirons beaucoup de fierté à créer des produits de qualité et nous les améliorions de manière continue. Nous avons pris conscience que certains Joy-Con ne fonctionnent pas correctement. Nous voulons que nos joueurs prennent du plaisir avec la Switch et si ce n’est pas le cas, nous les encourageons à visiter la page support pour les aider. »

Nous avons mis à jour cet article à 10h45 après avoir contacté le S.A.V. de Nintendo France.

Partager sur les réseaux sociaux