La plateforme d'échange en crypto-monnaie Coinbase est revenue sur le problème de surfacturation qui a touché certains de ses clients. Le souci a été identifié et résolu. Il impliquait Visa, une importante société émettrice de cartes bancaires.

Tout est bien qui finit bien pour la clientèle de Coinbase. Les soucis de surfacturation constatés au cours du mois de février, avec parfois des frais de transaction excessifs pouvant atteindre quelques milliers d’euros, appartiennent au passé. L’origine de l’incident a en effet été identifié et il apparaît que la plateforme d’échange de crypto-monnaie n’est pas responsable de l’incident.

Dans un communiqué publié le samedi 17 février, l’entreprise américaine explique le problème s’est trouvé au niveau d’un intermédiaire de paiement, en l’occurrence Visa. Une erreur que la société de carte bancaire reconnaît tout à fait en se joignant au communiqué de Coinbase, tout comme WorldPay, une solution de paiement en ligne basée au Royaume-Uni.

carte-visa-bancaire
CC Simon D

« WorldPay et Coinbase ont collaboré avec les banques émettrices de Visa et la société Visa pour s’assurer que les opérations en double ont été annulées et que les crédits appropriés ont été portés aux comptes des titulaires de carte. Toutes les opérations de contre-passation ont maintenant été émises et devraient apparaître sur les comptes de carte de crédit et de débit des clients dans les prochains jours », est-il déclaré.

« Nous estimons que la majorité de ces virements ont déjà été ajoutés aux comptes. Si vous continuez à avoir des problèmes avec votre compte de carte bancaire après cette période d’inversion, y compris des problèmes liés aux frais de carte, nous vous invitons à prendre contact avec la banque émettrice de votre carte », ajoutent les trois sociétés.

À lire sur Numerama : Coinbase  : une surfacturation sème la panique chez les utilisateurs de l’échange de cryptomonnaies

Partager sur les réseaux sociaux