Les figures de la tech font partie des milliardaires qui ont connu les baisses les plus importantes de leur fortune en 2022.

200 milliards de dollars. C’est l’argent qu’a perdu Elon Musk depuis novembre 2021, selon les estimations de Bloomberg. Un plongeon à ce point vertigineux qu’il a octroyé au milliardaire américain le triste titre de premier individu à perdre une aussi grande fortune. En cause, la chute du cours du constructeur automobile Tesla en bourse et le feuilleton autour de Twitter.

Évidemment, Elon Musk est loin d’être à la rue malgré l’effondrement. Sa fortune personnelle se situe encore au-delà des 100 milliards de dollars — 137 milliards, selon un pointage du média américain le 30 décembre 2022. L’action de Tesla semble d’ailleurs connaître un rebond relatif depuis le début de l’année, après des mois de baisse.

Elon Musk
Elon Musk a vu sa fortune personnelle redescendre fortement en 2022. // Source : Erik Krafft

Les figures de la tech parmi les grands perdants en 2022

L’attention des médias s’est surtout focalisée sur la situation d’Elon Musk, du fait, notamment, de l’ampleur de la chute. Mais, d’autres milliardaires dans le monde ont vu leur richesse reculer, parfois fortement, tout au long de l’année 2022. C’est ce que montre justement un récapitulatif de l’infographiste David McCandless, publié le 16 janvier, sur quinze des plus grosses fortunes mondiales.

Dans ce panorama, les montants diffèrent légèrement de ceux de Bloomberg : ainsi, Elon Musk aurait perdu plutôt 150 milliards de dollars. Cet écart s’explique par le fait que la plage de temps considérée n’est pas tout à fait la même. À cette échelle cependant, ce gap de 50 milliards est presque secondaire : on reste sur des ordres de grandeur cohérents.

Le graphique regroupe des personnalités ayant fait fortune dans bien des domaines, dont celui de la high-tech et du numérique. On retrouve ainsi des noms comme Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook), Sergueï Brin (Google), Jeff Bezos (Amazon), Larry Page (Google), Steve Ballmer (Microsoft), Bill Gates (Microsoft), Larry Ellison (Oracle) et Jack Ma (Alibaba).

L’ampleur des pertes varie d’un profil à l’autre, que ce soit sur le montant effacé ou le niveau de la dégringolade. Ainsi, Jack Ma n’a perdu « que » 4,6 milliards de dollars, ce qui représente une baisse de 12 %. À l’inverse, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos ont connu deux des plus gros reculs de l’année (−60 et −40 % environ), les privant de 77 et 86 milliards de dollars.

Sur l’année, la descente la plus marquée ne vient toutefois pas de noms connus de la tech… mais de MacKenzie Scott. Il s’agit de l’ancienne épouse de Jeff Bezos, qui a aidé son mari à cofonder le géant du commerce électronique. Sa séparation lui a donné droit à des dizaines de milliards de dollars, qu’elle dépense désormais dans des actions philanthropiques.


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Numerama : participez à notre enquête !