La possibilité de mettre à jour gratuitement son PC vers Windows 10 cessera le 31 décembre. Si Microsoft avait mis un terme à cette opération à la fin juillet 2016, l'éditeur a toutefois accordé un délai supplémentaire pour les personnes déclarant utiliser les technologies d'assistance.

Depuis le 30 juillet 2016, il n’est plus possible de profiter de la mise à niveau gratuite de son système d’exploitation vers Windows 10. Microsoft a en effet mis un terme à cette opération qui était destinée à accompagner le lancement de son nouvel O.S., en estimant avoir laissé assez de temps à toutes les personnes intéressées pour qu’elles prennent les dispositions qui s’imposent pour le récupérer.

Cependant, toute règle a son exception. L’entreprise américaine a ainsi maintenu la porte entrouverte pour les personnes handicapées. Concrètement, si celles-ci utilisent les options d’accessibilité de Windows, alors elles peuvent toujours migrer sur Windows 10 sans rien payer (à condition, là encore, d’avoir une copie valide de Windows 7 ou 8).

CC Steve Tolcher

Échéance : 31 décembre 2017

La firme de Redmond avait toutefois prévenu à l’époque que cette porte entrouverte ne durera pas. Tôt ou tard, une date de fin allait être fixée. Et celle-ci a été calée au 31 décembre 2017. En clair, il reste à peine plus d’un mois aux individus concernés pour récupérer le système d’exploitation. Au-delà de cette date, il faudra passer à la caisse… ou rester sur son O.S. actuel.

Il y a un an, nous avions utilisé la mise à jour depuis Windows après la date du 30 juillet et nous avions noté que l’installation s’était déroulée sans encombre. Au cours de ce test, l’outil s’est contenté d’évaluer la compatibilité de la machine avec Windows 10, puis de télécharger et installer le nouveau programme.

Aucune question particulière n’était posée pendant la procédure, notamment sur le handicap ou les raisons poussant à employer les technologies d’assistance (encore heureux !). Il nous était juste demandé d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation de Windows. Par ailleurs, aucune clé produit n’est nécessaire puisque l’outil se base sur la version valide de votre précédent Windows.

Partager sur les réseaux sociaux