Alors que Nike et Adidas rivalisent d'innovations en tout genre pour vendre des baskets toujours plus personnalisables, de l'impression 3D aux lacets intelligents, Asics ambitionne de faire des baskets au micro-ondes. L'équipementier japonais espère ainsi trouver une méthode rapide et facile de personnalisation de sneakers.

Les lacets auto-laçant de Nike pouvaient laisser dubitatifs, mais ils témoignaient d’un net intérêt des marques de streetwear pour les innovations en toutes sortes.

Toutefois, un secteur semble toujours attiser la curiosité des équipementiers sportifs : il s’agit de l’approfondissement des capacités de personnalisation des modèles. Un possible offert par les marques mais qui se montre parfois coûteux en matière de fabrication.

Ainsi, l’impression 3D et la personnalisation après la manufacture de la basket ont intéressé des Adidas et Nike en quête d’innovations rentables. Mais aujourd’hui, ce ne sont pas ces leaders qui font l’actualité mais bien le discret japonais Asics. Longtemps tenu à distance de ses concurrents en matière d’innovation, la firme nippone a dévoilé un processus encore mystérieux de personnalisation de sneakers grâce à un micro-ondes…

Personnalisation et coûts

Asics

La technologie aurait été développée avec le laboratoire taïwanais Tayin Research et promet une personnalisation quasi-illimitée des chaussures pour un coût quasiment stable pour la marque.

Les chaussures pourraient en effet être coloriées et décorées durant leur assemblage et non durant la manufacture, réduisant ainsi les coûts d’échelle. Selon Asics, le processus utilise la chaleur d’un micro-ondes pour fusionner les différents éléments d’une semelle ensemble en une quinzaine de secondes.  Avant de coller définitivement la semelle à la chaussure par le même procédé.

Selon la firme, il faudrait 15 secondes à un micro-ondes pour former une semelle entièrement personnalisée. Une technique que le Japonais voudrait voir arriver directement dans ses boutiques lorsque la méthode sera aboutie. Pour le moment, Asics se garde bien de révéler les détails entourant la fabrication de ses semelles au micro-ondes.

À la différence de l’impression 3D, cette technique est rapide et peu coûteuse pour la marque. Elle pourrait à terme rendre la vente de chaussure personnalisée quasi instantanée, permettant à ses boutiques de retrouver une vraie attractivité. Chez la concurrence, certains tentent de transformer les boutiques en lieux privilégiés pour commander des chaussures personnalisées en ligne.

Partager sur les réseaux sociaux