Facebook poursuit l'expansion de son centre de recherche dédié à l'intelligence artificielle. À Montréal, le réseau social va créer un laboratoire de recherche spécialisé, au sein duquel devraient se retrouver plusieurs professeurs spécialisés.

Le créateur de Facebook ne partage pas les craintes d’Elon Musk sur l’intelligence artificielle. Alors que le dirigeant de Tesla ne va pas par quatre chemins — estimant que « l’IA est la plus grande menace qui pèse sur notre civilisation » — Mark Zuckerberg semble au contraire tout mettre en œuvre pour que Facebook s’impose comme un acteur clé de l’intelligence artificielle de demain.

Ainsi, le réseau social expérimente régulièrement cette technologie au sein de son centre de recherche dédié à l’IA, le Facebook Artificial Intelligence Research (FAIR).

Désormais, l’entreprise va investir la ville de Montréal au Canada pour implanter son nouveau laboratoire de recherche spécialisé en intelligence artificielle. Sa direction sera assurée par la Québécoise Joelle Pineau, professeure à l’Université McGill et co-directrice du Reasoning and Learning Lab.

Le 4e laboratoire de Facebook sur l’IA

Montréal devient ainsi la quatrième ville dans le monde à intégrer le FAIR, après Menlo Park (Californie), New York et Paris. Au total, ce sont désormais plus d’une centaine de chercheurs internationaux qui sont chargés par Facebook de faire progresser les recherches de l’entreprise autour de l’intelligence artificielle.

Facebook

L’équipe initiale de ce nouveau laboratoire devrait être composée d’une dizaine de spécialistes, avant de doubler ses effectifs d’ici la fin de l’année 2018. Facebook aurait dès à présent recruté Pascal Vincent, professeur agrégé de l’Université de Montréal, spécialisé dans les algorithmes d’apprentissage et la perception artificielle. On lui doit notamment la fondation de l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA).

Un éminent professeur spécialisé dans les algorithmes d’apprentissage déjà recruté

Facebook devrait officialiser la création de ce nouveau laboratoire au cours d’une conférence de presse le matin du 15 septembre. Le réseau social pourrait annoncer que ses champs de recherche au sein du laboratoire tourneront autour de trois thèmes principaux : l’apprentissage machine, l’apprentissage par renforcement et le système de dialogue.

Partager sur les réseaux sociaux