Imaginez un hélicoptère très très rapide, qui aurait fusionné avec un avion. C'est un peu le concept sur lequel planche Airbus : le constructeur vient de dévoiler son Racer, un prototype d'hélicoptère affublé d'ailes.

Qu’est-ce qui vole, possède une ou plusieurs hélices, décolle à la verticale et va très très vite ? Un hélicoptère, bravo. Et qu’est-ce qui ressemble à un hélicoptère, mais va encore plus vite ? Vous ne voyez pas ? Airbus, si : le constructeur aéronautique s’est dit que pour que l’engin soit encore plus rapide, il suffisait de lui ajouter des ailes. Oui, exactement comme un avion.

Airbus nous a déjà habitué aux mélanges étranges en matière de bolides volants, à l’image de sa voiture du futur transformable en drone (ou l’inverse, on ne sait pas trop). Le constructeur aéronautique a dévoilé ses ambitions de croiser un hélicoptère avec un avion à l’occasion de la 52e édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget.

Airbus

Jusqu’à 400 km/h

Baptisé Racer, l’engin possède un rotor principal, comme n’importe quel hélicoptère. Il est également doté d’hélices propulsives dont la particularité est de donner l’impression que l’appareil est poussé, et non tiré comme lorsque l’hélice est située devant le moteur. Le Racer pourrait atteindre en théorie la vitesse de 400 kilomètres par heure.

L’idée s’inspire largement du prototype de l’Eurocopter X3, lui-même mis au point par Airbus. Cet hélicoptère avait réussi l’exploit de voler à 255 nœuds en 2013. Néanmoins, au moment où ses hélices propulsives commençaient à le pousser vers l’avant, le rotor principal se mettait à ralentir. Les premières images du Racer montrent quant à elles que les propulseurs devraient être placés derrière les ailes, de manière à isoler les passagers du bruit et des vibrations.

Des hélices propulsives, placées derrière les ailes

Airbus a également profité du salon pour présenter son projet d’A380Plus, qui doit permettre d’améliorer l’efficacité énergétique de son géant des airs.

Partager sur les réseaux sociaux