Airbus vient d'annoncer qu'une nouvelle version de l'A380 devrait voir le jour, afin de gagner en efficacité énergétique et en aérodynamique. Baptisé A380plus, l'avion doit permettre de réaliser des économies de carburant et d'argent.

Airbus a finalement renoncé à l’E-Fan, son projet d’avion électrique, et se concentre plutôt sur l’efficacité énergétique de ses plus gros appareils. À l’approche du Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget (qui se tiendra du 23 au 25 juin 2017), le constructeur aéronautique vient de confirmer qu’il travaillait sur une nouvelle version de l’A380, baptisée A380plus.

La conception des ailes de l’avion de ligne a été repensée pour améliorer l’aérodynamique de l’A380. Airbus a également précisé que la cabine de l’appareil avait été optimisée, pour permettre d’ajouter jusqu’à 80 sièges supplémentaires sans perte de confort pour les voyageurs.

AIRBUS 2017 / P. Pigeyre

4 % de carburant économisé

Cette nouvelle version de l’A380 devrait brûler jusqu’à 4 % de carburant en moins grâce à ses nouveaux winglets — c’est-à-dire les ailettes situées au bout des ailes de l’avion, positionnées légèrement à la verticale.

13 % d’économies par siège par rapport à l’A380 actuel

La perte de poids lors du décollage sera également maximisée, et devrait exiger une maintenance moins régulière qu’à l’heure actuelle. Selon les estimations d’Airbus, cet avion réduira les coûts des compagnies aériennes de 13 % par passager.

«  L’A380plus est un moyen efficace de réaliser encore plus d’économies et d’améliorer en même temps les performances opérationnelles », a déclaré John Leahy, le COO d’Airbus en charge de la clientèle. « L’A380 a prouvé qu’il était une solution à l’augmentation de la congestion dans les aéroports, et offre une expérience unique et privilégiée à ses passagers », a-t-il complété.

Partager sur les réseaux sociaux