Les ingénieurs de Roborace ont révélé le design final de leur voiture électrique et autonome destinée à de futures courses sans pilote au sein d'un championnat de « Formule E ».

L’attente avant de découvrir les voitures futuristes de Roborace est désormais terminée. Aujourd’hui, 27 février 2017, l’équipe derrière cet ambitieux projet a présenté au Mobile World Congress de Barcelone le design final de sa voiture électrique et autonome, conçue pour des courses sans pilote au sein d’un championnat de « Formule E ».

La Robocar mesure 4,5 m de long et 2 m de large. Dotée d’une batterie de 540 kW et de quatre moteurs de 300 kW chacun, la super-voiture intègre une multitude de capteurs, dont 2 radars, 5 LIDARs (des radars laser), 18 capteurs ultrasoniques, 2 capteurs optiques de vitesse et 6 caméras à intelligence artificielle. Mais les surprises ne s’arrêtent pas là, car le réseau neuronal de la Robocar est développé par Nvidia. D’après l’équipe d’ingénieurs concernée, la voiture pourrait atteindre une vitesse de 320 km/h.

Daniel Simon, le concepteur en chef, explique : « Nous avons conçu chaque partie de la Robocar, en poussant les limites de l’ingénierie. Nous sommes très fiers de révéler une voiture fonctionnelle qui est restée fidèle à son concept de départ : une rareté dans le design automobile et la preuve de notre détermination. C’est une très grande émotion de pouvoir finalement la montrer. »

Rendez-vous à Paris le 20 mai prochain

À vrai dire, Simon n’est pas un designer comme les autres, car il a contribué à des réalisation cinématographiques de science fiction, comme par exemple Tron : Legacy, Oblivion ou Captain America : First Avenger. 

Néanmoins, les voitures doivent encore être testées de manière rigoureuse. Le mois dernier, deux prototypes de la Robocar, appelés DevBot, ont participé à un test de course à Buenos Aires, en Argentine, qui s’est achevé sur la collision de l’une d’entre elles contre un mur.

L’équipe de Roborace n’a pas encore communiqué de date officielle pour le lancement de ses courses futuristes, mais elle organisera des séances de démonstration dans plusieurs villes du monde, y compris Paris. Le rendez-vous dans la capitale française est prévu pour le 20 mai 2017.

Partager sur les réseaux sociaux