Des smartphones sous la marque Nokia et construits par HMD Global embarqueront Android en 2017. Le géant du froid n'a pas dit son dernier mot.

Il ne manquera plus qu’une version iOS d’un smartphone Nokia pour que le constructeur complète sa collection de systèmes d’exploitation qui ont marqué l’histoire de la téléphonie intelligente. On l’a vu sous Symbian, on l’a vu sous Windows Phone, on l’a vu avec des OS propriétaires au siècle dernier : on le verra en 2017 sous Android. Ou plutôt, on verra sa marque apposée sur des smartphones Android.

capture-decran-2016-12-01-a-15-56-16

En boutique, l’illusion sera là : nous aurons une gamme de smartphones Nokia tournant sous Android qui auront en fait été conçus par leur partenaire HMD Global, une autre entreprise finlandaise qui a signé pour 10 ans avec le vieux de la vieille de la téléphonie mobile. Elle a été créée en mai 2016 pour reprendre les features phones à Microsoft Mobile quand la compagnie américaine a décidé qu’il s’agissait d’un « extra non désirable » du portefeuille acheté avec Nokia. Le géant n’arrêtera pas les feature phones qui sont aujourd’hui le cœur de son métier dans la téléphonie mobile : la gamme smartphone sera diffusée en parallèle.

Pour les premiers modèles, il faudra en revanche attendre le début de l’année prochaine pour les annonces — peut-être entre le CES et le MWC, les deux grands salons des nouvelles technologies. Nous y serons.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés