Vixole veut rénover le concept de la chaussure en lui ajoutant un écran et des capteurs de mouvement.

Mode et tech ne font pas souvent bon ménage. Quand la tech essaie de s’emparer d’une fashion week, cela tourne même au ridicule. C’est plutôt le monde de la mode qui, avec sa recherche bien particulière sur les matériaux et les textures, innove dans son secteur sans forcément jouer avec des gadgets. Du coup, quand on voit les sneakers vendues par Vixole, on reste partagés entre enthousiasme et circonspection.

Vixole, c’est le pari de faire des baskets à la sobriété maximale, qui se démarquent uniquement parce que l’utilisateur en fait : elles sont en effet équipées d’un écran LED (ou HD OLED sur les modèles haut de gamme) résistant à l’eau paramétrable. Cela permet, en d’autres termes, de transformer des chaussures blanches ou noires en des chaussures avec des motifs monochromes ou colorés de votre choix. Les baskets Vixole, qui ont besoin d’énergie, se rechargent sans fil sur une station.

Au-delà du premier modèle à 150 dollars, on trouver un modèle Plus qui ajoute quelques capteurs pour faire de la captation de mouvement (Motion Capture), un compteur de pas, une API ouverte etc. Il coûte 195 dollars. Le modèle le plus haut de gamme a les mêmes technologies que le modèle Plus mais embarque en plus un écran OLED +HD couleur. Il est disponible à partir de 300 dollars.

Tout l’intérêt de ces chaussures vient de la possibilité de personnaliser à loisir la paire : l’application livrée avec vous permet d’écrire ou de dessiner n’importe quoi. Vos créations sont ensuite diffusées, en mouvement, sur l’arrière des baskets. Vixole est aussi pas mal ambitieux dans la mesure où la société affirme que l’API ouverte de ses baskets permettra de créer de nouvelles interactions en réalité virtuelle. C’est vrai que la reconnaissance des pieds est quelque chose qui manque dans les jeux actuels — de là à ce qu’un grand éditeur décide d’intégré un produit financé sur IndieGogo dans les caractéristiques d’un de ses jeux, il y a un monde.

Si cela vous tente, c’est par ici.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos