Spotify est en train d'adresser un correctif pour son application. Des utilisateurs avaient découvert un bug pouvant nuire à la durée de vie des unités de stockage.

Vous êtes un auditeur fidèle de Spotify ? Vous passez littéralement des heures et des heures à écouter vos playlists et celles de la plateforme musicale suédoise ? Si cette description vous correspond, alors il est plus que temps que vous songiez à mettre à jour l’application sur votre ordinateur, car il est apparu que certaines des précédentes versions du logiciel sont dysfonctionnelles.

Il a en effet constaté que le programme d’écoute de musique a la fâcheuse tendance d’écrire des dizaines — voire des centaines — de gigaoctets de données sur le disque dur (ou le SSD, tout dépend de votre configuration). Selon Ars Technica, qui a regardé de près cette affaire, le problème est assez ancien : des témoignages d’utilisateurs évoquant ce bug remontent au mois de juin 2016.

Disque dur

Le dérèglement de Spotify n’est hélas pas circonscrit à un seul OS. L’incident affecte tout autant les usagers sur Windows que ceux ayant Mac ou Linux sur leur machine. Dans les tests reproduits par Ars Technica, il est constaté que l’application écrit entre 5 et 10 Go de données en moins d’une heure. Certains témoignages évoquent même des écritures de l’ordre de 700 Go si Spotify fonctionne plus d’une journée.

Un souci pour les SSD

Face à ce dysfonctionnement, ce sont surtout les possesseurs d’un SSD qui peuvent être inquiets. En effet, ces disques sont sensibles au nombre de cycles d’écriture. Du coup, un excès d’écriture peut potentiellement réduire la durée de vie de ces unités de stockage, et cela même si les produits modernes intègrent heureusement des outils qui la prolongent, comme la commande TRIM.

Spotify affirme avoir résolu le problème avec la mise à jour 1.0.42. Si vous avez la possibilité de la télécharger, faites-le sans tarder, surtout si vous avez un SSD. Si ce n’est pas encore le cas, il est préférable de s’abstenir d’utiliser Spotify pour le moment, du moins en ce qui concerne l’application. Vous pouvez toujours passer par la version web du service ou par l’application mobile.

À lire sur Numerama : Deezer, Spotify, Apple Music, Google Play Music…  : notre comparatif

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés