L'humour n'est pas une des grandes qualités de Google. Pour rendre plus drôle et attachant son Assistant, Mountain View a réuni des dialoguistes de Pixar et du monde de l'humour pour détendre l'atmosphère d'OK Google.

Il a souvent été reproché aux assistants de Google d’être loin d’être attachants, et il faut bien avouer que Google Now répond généralement de manière mécanique aux questions qu’on lui pose sans donner une grande importance à l’aspect conversationnel de nos demandes. Et pourtant, avec la concurrence et la démocratisation des assistants vocaux, la qualité des interactions devient déterminante pour l’utilisateur. Ainsi Siri tente parfois des blagues et Alexa essaie de se personnifier et d’adapter son humeur.

Et si Google n’a jamais réussi à nous faire aimer Google Now, son souhait pour Assistant est largement différent. Les ingénieurs de Mountain View ont réellement l’ambition de créer un lien affectif entre leur produit et l’utilisateur final, que celui-ci parle à une enceinte (Home) ou à son Pixel. « Google veut créer une connexion émotionnelle avec l’utilisateur  », résume  Gummi Hafsteinsson, product manager sur Google Home.

capture_2016-10-10-14-59-33

Dans une révélation du Wall Street Journal, nous apprenons que pour réussir cet objectif, l’entreprise a eu l’intelligence d’entourer ses ingénieurs de dialoguistes venant de Pixar et du site d’information parodique The Onion — dont le Gorafi s’inspire très largement. Ces derniers avaient pour mission de donner à la fois une personnalité et un sens de l’humour au Google Assistant.

donner une personnalité et un sens de l’humour au Google Assistant

Et souhaitant non seulement dépasser la concurrence sur le terrain de l’intelligence et de la pertinence, Google veut également aller plus loin dans le rapprochement avec le langage humain et chaque détail prend donc son importance. Ainsi, un travail a été réalisé sur les tonalités et le débit de parole. Quand Assistant dira Setting a timer for two minutes starting now la voix artificielle insistera par le ton sur now qui compte particulièrement pour l’humain.

monsters_inc_boo_costumes_1024x768_930

En somme, Google est bien prêt à admettre ses faiblesses historiques sur sa nouvelle génération de produits pour assurer sa transition dans le monde des intelligences artificielles et des produits de demain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés