DJI vient d'annoncer son nouveau drone grand public, sobrement nommé Mavic Pro. L'engin, disponible dès la mi-octobre, est un concentré de technologies fort alléchant.

Sur le secteur du drone grand public, deux constructeurs se livrent une guerre passionnante : d’un côté de l’arène, on trouve Parrot, le Français qui occupe tout le secteur du milieu de gamme avec des modèles intéressants mais imparfaits ; de l’autre, le Chinois DJI impose ses règles, année après année, sur ce que doit être un drone grand public. Et avec le Mavic Pro, qui ouvre une nouvelle gamme à côté des fameux Phantom, DJI frappe un grand coup.

Pour le dire vite, le Mavic Pro est un drone compact qui peut se replier sur lui-même afin d’être transporté et qui peut voler jusqu’à 7 km de son pilote en capturant des vidéos en 4K. Tous les composants sont directement fixés au drone et se rangent en un clin d’œil : DJI a conçu l’appareil pour les reporters ou les amateurs de belles images constamment en mobilité. La société assure que le drone peut être prêt à décoller en moins d’une minute chrono. Le Mavic Pro se contrôle soit à courte distance avec un smartphone, soit à longue distance avec la radiocommande qui lui est dédiée.

mavic-5

mavic-6

mavic-1

Le drone associe innovation logicielle et matérielle, dans la mesure où il est désormais capable, grâce à son système FlightAutonomy, de voler de manière autonome. D’après DJI, il s’agit « d’un réseau matériel et logiciel complexe composé de cinq caméras, des systèmes de navigation GPS et GLONASS, d’une paire de détecteurs à ultrasons, de capteurs redondants et de 24 processeurs puissants  ».

En d’autres termes, DJI a complètement repensé la stabilisation et l’intelligence de ses drones qui peuvent désormais analyser avec précision l’environnement autour d’eux. La société affirme que Mavic peut faire des programmes de vol et des déplacements autonomes jusqu’à 36 km/h en évitant les objets devant lui.

Prêt à voler en moins d’une minute

Mavic est également un drone qui amusera les sportifs : dans son mode sport, le drone peut atteindre 64 km/h, ce qui en fait un vrai bolide à ne surtout pas utiliser à la légère. Côté caméra, comme nous l’avons évoqué, le Mavic Pro est équipé d’une caméra 4K stabilisée sur trois axes permettant de filmer à 30 images par seconde ou en full HD à 96 images par seconde.

Ajoutez à cela toutes les subtilités d’un drone moderne comme le suivi de personnes ou d’objets, un mode pour utiliser le drone en intérieur, une retransmission live du flux vidéo en 1080p ou encore, la compatibilité avec les lunettes DJI Goggle et vous aurez un cocktail qui semble sans faille.

1-8

Et pour un tel objet fort alléchant, DJI reste dans la gamme de prix des Phantom : le Mavic Pro coûte 1 199 € avec une batterie qui lui permet de tenir 27 minutes. Un pack fly more à 1 499 € inclut de son côté deux batteries, des hélices supplémentaires, une station de recharge, un adaptateur, un chargeur pour voiture et un sac en bandoulière. Le Mavic Pro est déjà disponible en pré-commande et sera livré mi-octobre. Notez qu’il est également disponible dans les Apple Store et le site d’Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés