Nouvelle politique dans la gestion de l'App Store chez Apple : les applications buguées ou abandonnées par leurs développeurs vont être supprimées à moins de proposer un correctif sous 30 jours.

C’est l’heure du grand ménage chez Apple. D’après un mail reçu par plusieurs développeurs, la firme va prendre des mesures strictes pour assainir l’App Store des applications qui ne sont plus mises à jour, buguées, ou qui plantent au démarrage. Les développeurs qui ont des applications ne fonctionnant plus ou n’étant plus maintenues auront 30 jours pour faire le nécessaire pour qu’elles fonctionnent de nouveau, sans quoi l’application sera tout simplement enlevée du magasin. Celles qui plantent au démarrage auront un traitement plus expéditif : supprimées instantanément le temps que le développeur corrige le souci.

Apple va sanctionner les applications qui essaient de berner les utilisateurs

De même, dans un souci de meilleur référencement, Apple va sanctionner les applications qui essaient de berner les utilisateurs en utilisant des mots-clefs populaires. Des tas d’applications cherchent par exemple à se faire passer pour ce qu’elles ne sont pas et remontent sur les résultats d’applications célèbres. Cela fonctionne particulièrement quand les apps ne sortent pas au même moment : Pokémon Go a vu son lot de fake débarquer dans l’App Store français avant la sortie de la version officielle. Les applications qui ont un nom trop long pour placer des mots-clefs devront également changer.

C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs de l’App Store. Une moins bonne nouvelle pour certains développeurs peu consciencieux et qui espéraient vivre de la rente publicitaire d’une app buguée ou trop ancienne téléchargée par erreur. Et on ne pense pas qu’aux indépendants : l’application Service Client de Bouygues crash par exemple au démarrage sur notre iPhone 6S depuis 2 semaines.

Cette nouvelle politique prendra effet à partir du 7 septembre, date de l’annonce du prochain iPhone. Bien entendu, même si une application est supprimée, il sera possible de proposer une nouvelle soumission après vérification de son bon fonctionnement.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés