La demi-finale entre la France et l'Allemagne pour l'Euro 2016 se jouera ce jeudi soir. Pour Bing, c'est la mannschaft qui a le plus de chances de gagner et d'accéder à la finale.

C’est une affiche prometteuse pour celui qui aime le football. France – Allemagne, en demi-finale du championnat d’Europe de football 2016. Un face-à-face entre les deux nations rivales, qui réveille d’anciens souvenirs. On convoque l’histoire, en particulier à cette terrible rencontre entre la RFA et la France en 1982, en demi-finale de la coupe du monde. On pense à Battiston. On pense à Schumacher.

Mais le passé, c’est le passé. En réalité, cette époque parle surtout aux anciens. Les jeunes, eux, ne la connaissent pas ou peu. D’ailleurs, aucun joueur qui foulera la pelouse ce soir n’était né au moment de cette affaire, à l’exception notable de Patrice Evra, qui avait alors un peu plus d’un an. Aujourd’hui, la seule question qui compte est de savoir si l’équipe de France parviendra à battre celle d’Allemagne.

Allemagne – France, selon Bing

Pour avoir la réponse à cette interrogation, il faudra attendre le match de ce soir, qui se jouera au stade Vélodrome, à Marseille. En attendant, Microsoft tente une prédiction : selon ses calculs, c’est l’Allemagne qui rejoindra le Portugal en finale de l’Euro 2016. La France, elle, devra sortira par la petite porte. Confiance dans cette prédiction ? 52 %, selon Bing.

Nous voilà bien avancés. Autant dire que la France a une chance sur deux de gagner, ou de perdre. Idem pour l’Allemagne. On espère toutefois que la prédiction de Bing, qui se base entre autres sur les tendances sur le web et les réseaux sociaux, mais aussi sur tout un tas d’autres statistiques, extra-sportives ou non, se plante dans les grandes largeurs et que le collectif emmené par Didier Deschamps réussisse à se hisser au sommet de la compétition.

Euro 2016 Bing prédictions
52 % de chances de gagner pour l’Allemagne, selon Bing.

La prédiction réalisée par le moteur de recherche de Microsoft est la dernière d’une longue liste allant du référendum sur l’indépendance de l’Écosse à la cérémonie des Oscars, en passant par le tournoi de Roland-Garros. Bing s’était alors fait remarquer pour sa relative justesse dans les précisions : il avait ainsi deviné les principaux lauréats des Oscars et la victoire du « non » en Écosse.

Microsoft n’est pas le seul à s’amuser au petit jeu des prédictions. En 2014, Google avait fait la promotion de son infrastructure en essayant de deviner les vainqueurs des matchs de la coupe du monde. Sur les 14 rencontres analysées, 12 pronostics ont été justes. Mais dans le cas de la rencontre entre la France et l’Allemagne, l’entreprise s’était plantée. La France devait gagner, mais cela n’a pas été le cas.

Car on le sait bien. Le football est un sport qui se joue à onze contre onze, et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne.

FFF maillot

Crédit photo de la une : Gustave Deghilage

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés