Liv est un bracelet conçu par la startup HabitAware dédié à empêcher des comportements inconscients et compulsifs. Ce capteur d'activité prévient l'utilisateur dès qu'il est sur le point de se ronger les ongles, se tirer les cheveux ou se gratter la peau.

C’est plus fort que nous, beaucoup d’entre nous se rongent les ongles, tirent sur leur cheveux ou se grattent frénétiquement la peau, sans même en avoir véritablement conscience. Le geste compulsif devient mécanique. Ces comportements sont des troubles savamment appelés onychophagie, trichotillomanie et acné excoriée. Ils apparaissent généralement entre sept et quinze ans et peuvent être nocifs pour la santé, ou plus simplement être mal perçus socialement.

Mais puisque ces gestes sont réalisés inconsciemment, il est très difficile pour les personnes qui ont ces manies d’arrêter.

C’est pourquoi la startup HabitAware a créé Liv, un bracelet capable d’empêcher ces comportements, ou en tout cas de jouer les trouble-fêtes. Liv est en effet un capteur d’activité mais celui-ci ne sert pas à surveiller le rythme cardiaque ou le nombre de kilomètres courus. Le bracelet prévient l’utilisateur dès qu’il remarque un trouble du comportement. Ainsi par exemple, si le porteur lève sa main pour se ronger les ongles, le capteur envoie des vibrations pour l’en empêcher.

À l’aide d’un smartphone, il suffit de paramétrer une seule fois le bracelet en enregistrant le mouvement que l’on ne souhaite plus réaliser. Ensuite, l’appareil fonctionne de manière autonome et n’a plus besoin d’être connecté au téléphone.

CApture 2 liv

Dans la vidéo de présentation du produit, il est expliqué que Liv est équipé de capteurs très précis afin de ne pas envoyer inutilement des vibrations. Autrement dit, le bracelet ne devrait pas confondre le mouvement pour se ronger les ongles et celui pour boire un verre d’eau.

Liv enregistre les mouvements de l’utilisateur et peut ensuite dresser un bilan de ses progressions, accessible depuis l’application smartphone. En outre, quand le bracelet observera un horaire de la journée pendant lequel les symptômes sont plus répétés, l’utilisateur pourra recevoir une notification avec des conseils pour l’aider à se concentrer sur une autre activité.

La startup espère commercialiser Liv d’ici peu. Le produit sera en vente à partir de 99 dollars.

Capture liv

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés