Facebook travaille depuis plus d'un an sur l'amélioration du bouton « J'aime ». Dès à présent, le réseau social déploie les Réactions, cinq émotions sous la forme d'emojis qui étendent les interactions de la fonctionnalité originelle.

Les utilisateurs de Facebook ont toujours pointé les limitations du bouton « J’aime », qui est l’interaction phare de la plateforme. Dans certaines situations, un « J’aime » n’était pas la réaction la plus appropriée. Le réseau social le plus populaire au monde a fini par le comprendre et travaillait donc sur l’amélioration de son bouton depuis plus d’un an. Et aujourd’hui, l’attente a pris fin : Facebook annonce le déploiement mondial de sa nouvelle gamme d’interactions sur l’ensemble du réseau et sur toutes les plateformes (web et mobiles).

Une mauvaise implémentation aurait pu lui aliéner les utilisateurs

Que les gardiens du temple se rassurent, le like ne disparaît pas : il est juste rejoint par cinq nouvelles émotions, sous la forme d’emojis, appelées « Réactions ». Il est désormais possible de les ajouter sur n’importe quel billet du fil d’actualité Facebook. Lors du survol du bouton « J’aime » traditionnel, un petit menu apparaît et permet de choisir une émotion plus adéquate. Sur le mobile, il faut effectuer un appui long sur le bouton pour faire apparaître la liste des Réactions.

facebook-reactions-animation

S’il n’est toujours pas possible de « ne pas aimer » quelque chose, les utilisateurs de la plateforme pourront maintenant exprimer leur enthousiasme par un « J’adore », leur admiration ou de la surprise par avec un « Wouah » ou de la colère avec un « Grrr ». Enfin, on peut désormais montrer son amusement avec un « Ahah » et sa tristesse avec un emoji triste.

Facebook a pris son temps pour sortir sa nouvelle fonctionnalité, et cela se comprend. Le « J’aime » fait partie du langage de la plateforme et une mauvaise implémentation aurait pu lui aliéner les utilisateurs. Le réseau affirme dans son communiqué que les études effectuées dans les pays tests ont montré des retours très positifs.  Les Réactions ont au moins le mérite d’augmenter le registre des émotions transmises par le célèbre bouton, qui était jusque là assez limité.

Alors, on aime ou pas ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés