Powerwall veut changer notre manière de consommer de l'électricité et Tesla a déjà en tête la prochaine évolution de cette batterie de maison.

Tesla ne fait pas que des ordinateurs déguisés en voiture électrique de rêve : le constructeur américain a aussi pour ambition de changer la manière dont nous consommons de l’électricité. Powerwall est la première réponse d’Elon Musk. Il s’agit d’une batterie qui s’installe chez les particuliers et a pour tâche de stocker l’énergie qui est soit produite par des champs de panneaux solaires, soit dans les fameuses heures creuses par des centrales à énergie non renouvelable. L’idée, c’est d’éviter le gaspillage de l’électricité qui est une ressource qu’on ne parvient pas, aujourd’hui, à stocker à grande échelle.

Le Powerwall version 2 est déjà dans les tuyaux

Cette technologie est ambitieuse, parce qu’elle permet de repenser comment fonctionne les réseaux électriques nationaux et répond à une des problématiques posées par les énergies renouvelables : comment faire pour avoir de l’électricité en continu, quand il n’y a, par exemple, ni vent ni soleil ? Après l’annonce de la première version des Powerwall, Musk a annoncé avoir reçu 38 000 commandes en quelques jours, un chiffre bien au-delà de la capacité de production actuelle de l’entreprise qui affiche une rupture de stock jusqu’à mi 2016.

Et pourtant, en visite à Chambourcy pour discuter avec les possesseurs français de Tesla Model S, Musk a lâché une petite information sur le futur des Powerwall : la version 2 est déjà dans les tuyaux et devrait être annoncée à l’été, entre juillet et août. On ne sait pas vraiment ce qu’elle apportera de plus par rapport au premier Powerwall, mais il est possible qu’il s’agisse d’une batterie d’une autre gamme plutôt qu’un véritable successeur : cela collerait avec la stratégie automobile de Tesla.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés