2015, l'année où l'Internet des objets va se retrouver au pied du sapin ? Pas vraiment, plutôt celle du chaos et du n'importe quoi. Et point de magie de Noël pour rattraper cela.

Dans 18 jours exactement, ce sera le matin de Noël. Ce qui signifie peu ou prou, que dans 16 à 17 jours, vous serez en train de paniquer pour acheter les derniers cadeaux, la livraison Amazon Premium sera saturée et vous devrez vous résoudre à la dernière extrémité : aller en magasins pour faire vos emplettes. C’est là, dans les supermarchés, centres commerciaux et autres boutiques spécialisées dans la tech que vous trouverez, derrière le rayon télé et juste avant le coin photo, un nouvel étalage aux mille couleurs affichant un titre scintillant de fierté : objets connectés.

Qu’il serait alors facile de céder à la tentation ! Dans ce havre de paix technologique, vous aurez de tout et à n’importe quel prix. Du smart porte-clefs à une dizaine d’euros à l’équipement domotique qui en vaut plusieurs centaines, toutes les facettes de votre existence semblent pouvoir trouver leur bonheur. Brosse à dents, pèse-personne, bracelet de fitness, caméra, détecteur d’humidité, assistant pour pot de fleur, réfrigérateur, alarme, serrure, coussin, couette, semelles de chaussure… on aura aujourd’hui plus vite fait de lister les objets qui ne sont pas encore « connectés » ou « intelligents » que de faire l’inventaire de ceux qui le sont.
brossage

Mais voilà, ces choses qui de prime abord peuvent sembler être des cadeaux sympas et modernes, qui peuvent plaire à tout le monde, sont en fait la dernière des choses que vous voulez offrir. Non, sérieusement, qu’importe qu’il y ait du Wi-Fi ou une application Windows Phone. Aujourd’hui, ce marché n’est pas mur et ressemble à un chaos commercial dans lequel à peu près tout le monde cherche à intégrer son produit.  Au-delà des rares perles dont nous avons parlé dans notre guide, vous tomberez de manière à peu près certaine sur un de ces monstres :

  • un objet au hasard (type brosse à dents) qu’on a connecté pour transmettre des données profondément inutiles à une application codée à la va-vite ;
  • un objet qui semble intéressant (comme un thermostat) avec lequel vous allez jouer 3 jours puis laisser en mode automatique, comme la version non connectée du produit que vous aviez déjà ;
  • un objet tellement bugué qu’il vous énervera avant de vous rendre service ;
  • un objet qui va prétendre changer votre vie et améliorer votre santé sous couvert de blabla pseudo-scientifique et qui dans les faits s’approche plus du jouet que de l’élixir de jouvence ;
  • un objet qui marche avec des piles, de préférence les plates que vous n’avez plus dans le tiroir, et qui de toutes façons ne vous manquera pas tant que ça une fois déchargé ;
  • un objet profondément laid parce que les grands designers de ce monde ne se sont pas encore intéressés à ce marché naissant ;
  • un objet qui n’est ni connecté, ni intelligent, mais le constructeur a estimé que dès qu’il y avait de l’électronique dans une coquille de plastique, le titre était mérité.

Et c’est à peu près tout : malheureusement, nous avons du mal à trouver des objets qui n’entrent pas dans cette liste. Alors pendant quelques années encore, il va falloir tenir bon et épargner ses proches : nous parions que d’ici 3 ou 4 ans, par un effet de sanction du consommateur, il ne restera dans les rayons que les véritables innovations qui changeront vraiment votre quotidien. Résistez !


Pour bien commencer la semaine

 

  1. Dans quel ordre regarder Star Wars ? Dans l’ordre à la machette !
  2. Le 16 décembre prochain sortira enfin au cinéma « Star Wars : The Force Awakens », 32 ans après la fête donnée dans le village des Ewoks du « Retour du Jedi ». Mais dans quel ordre faut-il revoir les deux trilogies précédentes pour se rafraîchir la mémoire ? Faut-il suivre l’ordre chronologique de sortie au cinéma ou l’ordre de l’histoire ? Ni l’un ni l’autre. Découvrez l’ « Ordre à la machette » inventé pour réconcilier les deux et redonner de l’intérêt à la prélogie.

  3. Loi numérique : on a lu les 250 réponses du gouvernement
  4. Dans le cadre de la consultation sur la loi pour une République numérique, le gouvernement a répondu à plus de 250 propositions faites par des internautes ou des organisations. Nous les avons triées et synthétisées pour voir ce que donnait ce premier effort de démocratie participative.

  5. Non, Zuckerberg ne crée pas une fondation : il investit dans une entreprise
  6. Mark Zuckerberg a étonné les représentants des associations à but non lucratif en ne créant pas une fondation, mais bien une société commerciale à vocation caritative. Un statut bien plus complexe et intéressant qu’il n’y paraît.

  7. Déjà une nouvelle loi sécuritaire menaçant encore la vie privée
  8. Disney vient de publier la bande-annonce japonaise de Star Wars : Episode VII au Japon. Dans un format différent au trailer européen, elle dévoile des scènes encore inédites.

  9. Après les attentats de Paris le gouvernement convoque encore les géants du Web
  10. Le gouvernement présentera bientôt une nouvelle réforme législative pour étendre les pouvoirs de police en dehors de la période d’état d’urgence, et réduire un peu plus le droit à la vie privée. Le point sur les principales mesures attendues.

  11. PopChef, UberEats et Frichti sur le banc d’essai : où allez-vous manger ce midi ?
  12. Où allez-vous commander à manger ce midi ? PopChef, UberEats et Frichti veulent révolutionner la pause dej’ : nous les avons testés pour vous.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés