Où allez-vous commander à manger ce midi ? PopChef, UberEats et Frichti veulent révolutionner la pause dej' : nous les avons testés pour vous.

La tendance déjeuner dans les bureaux parisiens, c’est de troquer le plat cuisiné acheté au Monop’ pour un service de foodtech, bien plus hype à prononcer dans un open space que les recettes Fleury Michon du jour. Comme nous aimons bien manger et que nous avons un appétit pour l’aventure et tout ce qui peut se contrôler avec une application, nous avons testé les trois services concurrents disponibles à la rédaction, qui sont aussi les 3 principaux à Paris. PopChef, UberEats ou Frichtie : lequel allez-vous choisir ce midi ?

Popchef

Prix  :  à partir de 9 €.
Site web  : www.eatpopchef.com
Temps de livraison  : 15 minutes estimées, souvent entre 4 et 7 chez nous.
État du plat à la livraison : chaud, prêt à manger avec un petit bout de pain.
Packaging  : barquette de type « cantine » en carton recyclé.
Ergonomie de l’app : parfaite, le choix est limité et on va à l’essentiel côté infos.

Est-ce que ça donne plus envie qu’un plat cuisiné ? Non, l’aspect des portions n’est clairement pas le point fort de PopChef.
Mais est-ce que c’est bon ? Oui ! On a vraiment l’impression de manger de la vraie nourriture, ce qui peut sembler absurde dit comme cela, mais à côté d’un plat conditionné de supermarché, il n’y a pas photo, le plat PopChef gagne haut la main.

IMG_6576
Horaires fixes

Verdict : Par rapport à la concurrence, PopChef a plusieurs avantages. Les produits utilisés viennent de la région, les invendus sont donnés aux employés ou à des associations, tout le packaging et recyclable et les livreurs se déplacent à vélo depuis des centres où sont réchauffés les plats. Cela signifie qu’en plus d’avoir une empreinte carbone réduite au plus bas, PopChef vous livre du « prêt à manger ». La carte est hyper simple (deux plats) et le choix se fait en quelques secondes.

Du côté des déceptions, c’est souvent l’emballage et la consistance du produit qui est en faute. Certes, c’est bien meilleur que du conditionné, mais les plats en gardent l’apparence et parfois, la texture. Des collègues ont pu également avoir de mauvaises surprises avec des livraisons à rallonge, mais le SAV de PopChef reste très pro dans ce cas et vous rembourse le plat. Pour vous faire une idée d’où veulent aller les jeunes entrepreneurs à la tête de cette entreprise, n’hésitez pas à lire notre interview.

Idéal pour manger rapidement un jour de rush sans vous prendre la tête.

Conclusion

content

UberEats

Prix  :  à partir de 9 €.
Site web  : www.ubereats.com
Temps de livraison  : variable et souvent proche du « Temps Microsoft ».
État du plat à la livraison : chaud, prêt à manger.
Packaging  : boîte en carton de bonne qualité.
Ergonomie de l’app : une option dans l’application Uber, carte simple, pas besoin d’entrer d’infos puisque tout est déjà dans votre compte

Est-ce que ça donne plus envie qu’un plat cuisiné ? Oui. La boîte est jolie et le plat est bien mis en valeur.
Mais est-ce que c’est bon ? Oui, même si les quantités sont tout de même limite pour suffire à tenir une journée de travail intense.

Resto locaux
Resto locaux

Verdict : UberEats ne fait pas lui-même ses plats mais sert d’intermédiaire entre des restaurants proches de votre lieu de travail et vous. Testé plusieurs fois par l’équipe, le service n’a pas toujours donné entière satisfaction. Les prix ont pu par exemple se retrouver affichés hors taxe lors d’une commande, ce qui fait tout bizarre au client Français peu habitué à cette ruse commerciale — un bug qui n’est arrivé qu’une fois nous assure-t-on côté Uber.

Chez UberEats, la livraison est assurée par les chauffeurs, ce qui fait qu’ils se déplacent en voiture (électrique)… et subissent donc les ralentissements du trafic. Du coup, si vous commandez vers midi, vous tomberez donc en heure de pointe et le temps de livraison prendra un coup. Nous avons dû par exemple traverser un boulevard à quatre voies pour rejoindre le chauffeur de l’autre côté pour lui éviter de faire un énième tour, quand un  viendra au pied de l’immeuble.

Si on ne s’intéresse qu’à la nourriture, c’est plutôt réussi vu que les plats sont préparés par des restaurants du coin, même si on a la décevante impression qu’ils essaient de faire entrer des plats trop prétentieux dans une offre pas assez chère : ne rêvez pas, vous n’aurez pas beaucoup de truffe dans ces Conchiglie à la truffe. Pas mal donc, mais il reste des progrès à faire.

Conclusion

bof

Frichti

Prix  : une dizaine d’euros.
Site web  : www.frichti.co
Temps de livraison  : c’est complexe (voir verdict).
État du plat à la livraison : c’est complexe (voir verdict).
Packaging  : beau packaging en carton et plastique, plats bien dressés.
Ergonomie de l’app : c’est complexe (voir verdict).

Est-ce que ça donne plus envie qu’un plat cuisiné ? Oui ! Frichti, c’est génial une fois qu’on a reçu le plat.
Mais est-ce que c’est bon ? C’est même très bon. En fait, si on leur pardonne de ne pas avoir d’ergonome dans l’équipe, c’est parce que le rapport qualité/prix des produits est excellent et qu’on a vraiment mangé un déjeuner complet et équilibré à la fin.

Verdict : Pourquoi Frichti est si complexe ? Quand on arrive sur leur site, on commence d’abord par ne rien comprendre. Pourquoi tant de plats ? D’où sortent-ils ? Comment je fais un menu ? Pourquoi y a-t-il des accompagnements alors que certains plats sont déjà notés comme livrés avec des accompagnements ? Puis je voulais aller vite et j’ai fini par passer 15 minutes à me décider sur ce que j’allais manger (une partie du temps ayant été réservée à comprendre… comment ajouter un plat à son panier).

La bolo de l'enfance
La bonne vieille bolo

Et le chemin ne s’arrête pas là : il va falloir choisir si vous préférez manger dans 40 minutes (c’est long !) ou être livré lors d’une tournée. La première option coûte 2,90 euros, la deuxième, 1,50 € et vous serez livré dans une plage horaire, sur un chemin de ronde d’un coursier. Cela peut aller très vite comme très lentement, mais cela fait faire des économies et c’est moins polluant. Et si Frichti peut se permettre ces délais, c’est parce que les plats sont à manger froids ou à réchauffer sur place dans votre micro-ondes.

Mais si nous avons été extrêmement séduits par ce service malgré ses défauts, c’est qu’il a les avantages de ses inconvénients : les plats n’arrivent pas refroidis ou tout mous et vous pouvez vraiment composer le repas que vous voulez, vu qu’il y a du choix. En plus, Frichti marche avec un système de portions qui vous permet de manger avec vos collègues et de diminuer la note : c’est moins cher d’acheter groupé que de prendre plusieurs portions séparées. Les produits sont frais et de qualité et on sent les efforts en cuisine pour qu’ils soient aussi bien présentés qu’ils sont bons. Et puis il y a du végétarien tous les jours.

Du coup, une commande un peu pénible mais un repas bien au-dessus des autres pour le même prix : si vous avez du temps, c’est clairement Frichti que nous vous recommandons.

Conclusion

yay

emojis par Golden Roof

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés