Si vous faites un tour dans les rayons de la grande distribution, vous verrez qu'en 2015, à peu près tout se connecte et souvent pour le pire. Voilà notre guide d'objets connectés pour la maison qui vous évitera les déceptions.

La maison intelligente. Le café qui se sert tout seul, les vitres opacifiantes, le ménage automatisé, la douche exactement à la bonne température, le repassage parfait par des robots… non, le rêve des auteurs de science-fiction des années 1970 est loin d’être réalisé aujourd’hui. Nous recevons chaque jour un ou plusieurs communiqués de presse qui annoncent en fanfare un objet connecté toujours plus inutile que le précédent. Et même dans ceux qu’on peut trouver utile, rares sont les objets qui répondent aux exigences de base d’un produit technique pour la maison : fonctionnel, efficace, durable, esthétique et simple à utiliser.

Et si on réduit le marché des objets connectés pour la maison en gardant à l’esprit ces exigences, tout d’un coup, l’offre devient très limitée. Avec les objets présentés dans ce guide, vous ne devriez pas faire d’erreur. Et il y en a pour tous les budgets et tous les usages.

 

room

Haut de gamme
plus de 1 000 euros

Roomba 980

Si l’invention de la technique se résume à la fable du meunier qui voulait pouvoir trouver un moyen de faire la sieste sans que son moulin n’aille trop vite, alors le XXIe siècle nous aura apporté son lot d’objets pour encourager notre paresse et limiter le temps des corvées. Les aspirateurs autonomes qui font le ménage à notre place ne sont pas des objets nouveaux, mais les derniers modèles sont maintenant véritablement efficaces et le Roomba 980 semble avoir appris de plusieurs années de galère.

Il faudra payer le prix fort pour que le passage de l’aspirateur soit une corvée du passé, mais la technologie a, cette fois, bien été mise à jour. L’appareil dispose d’une caméra inclinée à 30 degrés pour cartographier la pièce et savoir précisément où aller, associée à des capteurs sous l’appareil qui lui permettent de définir le type de sol et donc d’adapter son nettoyage en conséquence. D’ailleurs, les brosses centrales ont été troquées pour des extracteurs de débris contre-rotatifs : vous n’aurez plus besoin de faire attention à ce que ce petit monstre avale et a priori, il ne devrait plus être coincé par un surplus de poussière. Ce qui était tout de même un comble sur les précédents modèles.

Au niveau de l’intelligence, vous contrôlez maintenant le Roomba avec une application sur votre smartphone et grâce à sa caméra, il peut retourner à sa base pour se recharger avant de reprendre le travail où il en était. Vous pourrez toujours délimiter des zones à ne pas nettoyer — les briques Lego de la chambre des enfants par exemple. Ou le territoire du chat.

Disponible à partir de 1 199 euros.

room

Alternative : si vous avez vraiment beaucoup d’argent à dépenser pour votre maison, Somfy commence à proposer des installations domotiques qui valent le coup. En combinant autour d’un hub différents appareils proposés par d’autres marques et en prenant en charge l’installation du gros œuvre (volets roulants connectés etc.), Somfy peut rendre votre maison intelligente à votre place. Travaux à prévoir.

fifi

Milieu de gamme
Moins de 200 euros

Philips Hue

Difficile, aujourd’hui, de trouver un objet plus abouti que les Philips Hue pour la maison. Certes, ce que se propose de faire l’ensemble n’est pas très difficile : allumer, éteindre et moduler l’intensité et les couleurs des ampoules de votre maison. Mais contrairement à beaucoup d’objets qui se partent d’un constat simple aussi, Philips a réussi son pari en créant un objet connecté performant, efficace et qui s’installe et s’utilise en 5 minutes chrono sans avoir besoin de sortir le moindre outil.

Les Hue sont des ampoules connectées qui reçoivent des ordres depuis un « pont » que vous appairez avec l’application Hue sur votre smartphone et que vous branchez à un câble Ethernet relié à votre box. Une fois que c’est fait, tout se passe du côté logiciel : l’application vous permet de changer la couleur des ampoules, leur intensité, de régler des réveils en lumière (ce qui n’est pas très efficace), de paramétrer le gardiennage (les ampoules s’allument quand vous approchez de votre domicile et s’éteignent quand vous vous en éloignez) ou de recréer des ambiances lumineuses (coucher de soleil, lumière méditerranéenne, lounge bar…). Avec le nouveau pont, les ampoules sont compatibles HomeKit et peuvent donc être contrôlées avec Siri.

Mais là où Philips a fait fort dès le début, c’est en ouvrant très tôt son API aux développeurs. Vous trouverez sur les différents marchés d’application des centaines d’apps compatibles avec les Hue qui vont décupler leurs possibilités. OnSwitch vous offre par exemple des thèmes dynamiques, qui vous permettent de simuler un orage ou le passage des nuages devant le soleil alors que vous êtes dans votre salon. D’autres vous donnent le contrôle de vos ampoules pour transformer votre chez vous en discothèque : stroboscope, lumières qui se calent sur le rythme de la musique, changement de teinte dynamique. Et si tout cela ne vous suffit pas, Hue est compatible avec IFTTT ce qui vous permet de créer vos propres usages en quelques clics : soyez alertés quand votre bébé pleure, quand quelqu’un vous a passé une commande sur votre site e-commerce ou quand votre équipe favorite marque un but.

Un must-have qui va s’enrichir de nouvelles fonctionnalités avec la sortie de la version 2.0 de l’application le 15 décembre.

Disponible à partir de 199 euros.

fifi

Alternative : difficile de passer à côté de la télévision connectée aujourd’hui. Si vous ne supportez plus les affreuses interfaces des box ou les tentatives encore poussives des constructeurs pour intégrer un système d’exploitation à votre écran, vous ne serez pas déçu en vous équipant chez Google avec le fameux ChromeCast ou chez Apple avec la non moins fameuse Apple TV. Si vous n’avez pas encore d’objet de ce genre, vous ne regretterez pas votre achat.

ikea

Entrée de gamme
moins de 100 euros

Ikea Wireless Charging

Oui, on vous l’accorde, c’est plutôt incongru de trouver Ikea dans un guide d’achat tech. Et pourtant, la marque suédoise propose depuis peu une gamme de produits très intéressante : des meubles ou des supports qui intègrent une station de recharge sans fil et un port USB. L’idée, c’est de se débarrasser des câbles et de cacher les différentes prises dans les meubles, tout en multipliant les points d’accès à la recharge un peu partout dans votre domicile.

Cela va du la station de charge toute simple Nordmärke, jusqu’à la lampe ou la table de chevet. Certains modèles peuvent même s’intégrer à d’autres meubles en toute discrétion pour leur ajouter une fonctionnalité qui se fait de plus en plus indispensable. Et si vous n’avez pas de smartphone compatible avec le chargement par induction, Ikea propose également des coques à brancher à votre appareil pour lui apporter cette fonctionnalité. Pratique.

Disponible à partir de 35 euros.

ikea

Alternative : elle est passée un peu inaperçue, mais la batterie Roost Smart Battery est un must-have pour votre détecteur de fumée désormais obligatoire. Pour faire simple, elle va le rendre intelligent pour quelques dizaines d’euros : alertes sur votre smartphone, indication de batterie faible sur l’app (et non par un bip strident du détecteur), envoi d’un message à vos proches automatique, fonction « fausse alerte » pour désactiver l’appareil à distance sans avoir à vous prendre 200 db dans les oreilles le temps de le démonter. Comptez 35 dollars.