L'éminent texte sur l'expansion de l'univers est victime de son succès. Depuis un jour, la thèse de Stephen Hawking est disponible gratuitement sur la bibliothèque numérique de l'Université de Cambridge : sa popularité est telle que le site ne fonctionne plus correctement.

En à peine vingt-quatre heures, l’éminent document a fait tomber le site qui l’hébergeait. La thèse de Stephen Hawking, mise gratuitement à la disposition de tous par le physicien et cosmologue le 23 octobre 2017, a remporté un tel succès que le site de l’Université de Cambridge n’a pas résisté aux nombreuses visites des internautes — probablement impatients de lire l’intégralité des travaux fondateurs du théoricien britannique sur l’expansion de l’univers.

L’engouement suscité par la thèse de Stephen Hawking, diffusée sur la bibliothèque numérique de l’université, a tout simplement fait tomber le site de l’établissement. À l’heure où ces lignes sont écrites, la page permettant de consulter le document ne répond plus.

L’établissement universitaire s’attendait probablement à ce que le texte rencontre un franc succès. En effet, la thèse de Stephen Hawking avait suscité de nombreuses demandes de la part d’étudiants et lecteurs, qui avaient fait connaître leur souhait de pouvoir télécharger dans son intégralité le texte.

CC Flickr Lwp Kommunikáció

Une page visitée plus de 100 fois par mois

Avant même que la thèse ne soit rendue publique sur le site, la page consacrée à ce travail était l’une des plus populaires de la bibliothèque numérique de l’université, avec des centaines de visites enregistrées par mois. Estimant que « n’importe qui […] devrait avoir accès à [ses] recherches », le physicien a accepté de mettre à disposition sa thèse, publiée en 1966 — alors que Stephen Hawking était âgé de 24 ans.

L’université de Cambridge espère encourager, par la mise à disposition de cet ouvrage, d’autres étudiants et diplômés à diffuser leurs propres thèses sur le site, afin que le grand public puisse les consulter.

« J’espère que ces personnes ne seront pas déçues »

« C’est merveilleux d’entendre que tant de personnes ont déjà manifesté un intérêt pour télécharger ma thèse — j’espère qu’elles ne seront pas déçues maintenant qu’elles y ont enfin accès », s’est réjoui Stephen Hawking, dont le travail est également consultable dans sa version originale. Lorsque le site sera à nouveau accessible, vous pourrez feuilleter l’ouvrage juste ici.

Partager sur les réseaux sociaux