Dresseurs, à vos pokéballs ! La deuxième génération des Pokémon est sur le point d'arriver : Niantic, le studio derrière le jeu, donne rendez-vous le 12 décembre pour parler des nouveaux petits monstres.

C’est désormais une certitude : l’arrivée de la deuxième génération des Pokémon est imminente dans Pokémon Go. Un communiqué publié mardi par Niantic, le studio en charge du développement du jeu en réalité augmentée, invite en effet les joueurs « à garder un œil sur nos chaînes de médias sociaux le 12 décembre pour des détails concernant le premier ajout de nouveaux Pokémon dans Pokémon Go ».

Prévu de longue date, le déploiement de cette mise à jour avait été repérée au début du mois de novembre dans le code source du jeu. Au total, il y aura cent nouveaux petits monstres, comme  Germignon, Kaiminus, Héricendre et Pichu : cette vague est celle qui est arrivée en France en 2001 avec les versions Or et Argent de Pokémon, trois ans après les déclinaisons Rouge et Bleu.

CC 5th Luna
CC 5th Luna

Pour accompagner le mouvement, Niantic s’est rapproché de Starbucks pour transformer ses cafés en arènes et PokéStops. Un partenariat loin d’être désintéressé. Il assure à la société une source de revenus tout en permettant aux chaînes concernées de s’offrir une clientèle régulière. Au Japon, le lancement du jeu avait ainsi été assuré conjointement avec McDonald’s.

L’annonce du rapprochement avec Starbucks a d’ailleurs créé une certaine agitation au sein de la communauté des joueurs puisqu’elle a été suivie d’une fuite de documents internes. Ceux-ci laissaient entendre que la mise en place de la deuxième génération surviendrait dès le 8 décembre. En fin de compte, en se fiant au message de Niantic sur son blog, celle-ni n’arrivera que quatre jours plus tard.

Les nouveaux Pokémon arrivent

En attendant, Niantic propose depuis le début de la semaine une mise à jour de son jeu pour Android et iOS. Principal changement : il est maintenant possible de transférer au professeur plusieurs Pokémon d’un coup. Par ailleurs, l’application affiche désormais le nombre total de kilomètres par le « copain Pokémon », son nombre total de bonbons et les icônes de type de Pokémon pour les arènes.

Il reste maintenant à savoir si cette mise à jour parviendra à relancer l’intérêt qu’avaient les joueurs pour Pokémon Go car l’enthousiasme des premières semaines est retombé depuis longtemps — l’arrivée de l’hiver n’aidant évidemment pas à aller crapahuter pendant des heures à la recherche de ces petites bestioles. Le studio a certes quelques pistes à mettre en pratique : mais fonctionneront-elles ?

À lire sur Numerama : Pokémon Go a rapporté beaucoup d’argent mais le succès s’essouffle

Partager sur les réseaux sociaux