Dimanche soir, les conversations sur les réseaux sociaux ont davantage porté sur les maillots ou l'état de la pelouse que sur Paul Pogba, pourtant auteur des principales actions du match Suisse-France de l'Euro 2016.

Vous avez très certainement regardé dimanche soir le dernier match de l’équipe de France lors des phases de poule de l’Euro 2016, qui opposait les joueurs de Didier Deschamps à l’équipe de Suisse. Plus que toute action lors de la rencontre qui s’est soldée par un 0-0, ce sont des anecdotes qui ont fait le plus parler d’elles, selon les statistiques compilées pour Numerama par Linkfluence.

En effet, le match a été marqué d’abord par les nombreux maillots déchirés de l’équipe de Suisse, qui a visiblement confié la confection de ses tissus à des amateurs de gruyère. Le moindre tirage de maillot, et le joueur se retrouvait avec un maillot à trous. Granit Xhaka, Admir Mehmedi et Blerim Dzemaïli ont ainsi tous dû changer de maillot, et même plusieurs fois pour le premier nommé.

Les maillots de l’équipe suisse

En conséquence, les maillots de l’équipe Suisse ont été cités à 14 000 reprises dans les conversations sur les réseaux sociaux dimanche soir, alors que le joueur français Paul Pogba qui était à l’origine des principales actions de jeu n’a été cité qu’à 8 770 reprises. Les maillots ont représenté près de 15,5 % des conversations portant sur France-Suisse.

pogba-maillot

La pelouse de Lille

L’autre sujet qui a fait parler de lui, avec 9 620 publications, est l’état désastreux de la pelouse du stade Pierre Mauroy de Lille, qui n’a pas aidé à fluidifier le jeu de l’équipe de France. Le message le plus retweeté de la rencontre (après celui sur les maillots) concernait la peinture verte vaporisée sur la pelouse, pour la faire paraître à la télévision plus belle qu’elle n’était en réalité :

Le ballon percé de Suisse-France

Enfin une troisième anecdote a beaucoup fait parler : le ballon dégonflé. Une anecdote qui n’aurait certainement pas pris autant d’importance sur les réseaux sociaux (7 300 conversations) s’il n’était pas venu se placer dans le contexte des maillots eux-mêmes fragiles de l’équipe suisse.

Toutes ces anecdotes font que l’emoji le plus populaire lors de France-Suisse n’était pas un applaudissement, mais un « pleurer de rire » 😂 :

emojis-france-suisse

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés