Alors que les deux partenaires préparent le lancement de Star Trek Beyond, CBS et Paramount devraient annoncer d'ici quelques semaines la signature d'un accord qui permettra au projet de fans Axanar de voir le jour.

Même si rien n’est encore officiel, il est presque acquis que la plainte déposée par CBS et Paramount contre le projet Axanar sera bientôt une histoire ancienne. À l’occasion d’une rencontre avec les fans vendredi dernier, le réalisateur et producteur J.J. Abrams a annoncé au public que les deux mastodontes hollywoodiens devraient finalement finalement renoncer à s’attaquer au projet de long métrage conçu par des fans, qui avaient collecté plus de 1 million de dollars de dons pour mettre sur pieds leur film.

Abrams, qui avait réalisé le reboot de Star Trek en 2009, puis Star Trek : Into Darkness, a raconté que Justin Lin, qui réalise Star Trek Beyond, avait lui-même été convaincre CBS et Paramount de laisser Axanar se faire. « Justin était en colère en tant que fan de longue date. On a commencé à en parler et à réaliser que ça n’était la meilleure des manières de s’adresser aux fans. Les fans devraient célébrer ce truc ; les fans de Star Trek font partie de cet univers », a raconté J.J. Abrams. « Donc il est allé voir les studios et les a poussés à arrêter cette plainte et maintenant, dans les semaines qui viennent, ce sera annoncé que ça s’en va, et que les fans pourront travailler sur leur projet ».

Des lignes de conduite à suivre

L’annonce n’a pour l’instant rien d’officielle, mais ne semble pas avoir pris l’équipe d’Axanar (qui était à la conférence) par surprise. «  Il y a encore beaucoup de choses dans les airs qui demandent à être réglées », écrit-t-elle sur son site officiel, en précisant que les avocats devront finaliser un accord. CBS a pour sa part indiqué que des « lignes de conduite » seraient publiées pour permettre aux fans de continuer à réaliser des films officieux sans risque de procès.

(Prélude à Axanar, une vidéo publiée en 2014 par les auteurs du projet Axanar)

Pour le moment, le projet Axanar reste donc en pause, le temps de valider l’ensemble des aspects juridiques. L’équipe n’écarte pas l’idée de modifier son scénario si c’était nécessaire, et explique qu’elle annoncera plus tard où le projet se dirige. Il semble donc que ce n’est pas un simple abandon de plainte, mais plutôt un accord de partenariat, très étroitement négocié pour permettre au projet d’exister sans faire de l’ombre aux films officiels produits par CBS et Paramount.

C’est en toute cas un tournant bienvenue dans cette bataille. En début d’année, CBS avait affirmé qu’il irait jusqu’au bout dans sa plainte, et ce mois-ci la justice a confirmé la recevabilité de la procédure, par laquelle les deux studios demandent l’exclusivité de tout l’univers Star Trek, jusqu’au langage Klingon. Mais s’attaquer à des fans n’était sans doute la démarche médiatique la plus intelligente alors que Star Trek Beyond doit sortir cet été au cinéma.

Avec ce story-telling, réel ou inventé, les producteurs parviendront à mettre beaucoup de sympathie entre les fans les plus purs de Star Trek, et le réalisateur du troisième volet du reboot.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés