Les opposants de Donald Trump ne baissent pas les bras malgré son élection : une application permettant de boycotter ses nombreuses entreprises connaît un succès fulgurant sur Android et iOS.

Comment continuer à s’opposer de manière efficace à Donald Trump alors qu’il a été élu président des États-Unis ? La Coalition démocratique anti-Trump, un mouvement lancé pendant la campagne présidentielle, a trouvé la meilleure solution : « Boycott Trump », une application disponible sur iOS et Android qui permet, comme son nom l’indique, de boycotter tous les commerces — ou personnalités — liés de près ou de loin au milliardaire.

Et il y a de quoi faire puisqu’aucun président n’avait, avant lui, possédé un tel empire commercial. L’interface, plutôt sommaire, va à l’essentiel : l’utilisateur peut faire défiler par ordre alphabétique la liste des éléments concernés ou bien effectuer directement sa recherche parmi les plus de 250 choix disponibles.

boycott-trump

Le « lien avec Trump » est précisé à chaque résultat. L’appli vise plutôt large puisqu’on y retrouve par exemple la chaîne Starbucks, au motif qu’elle dispose de boutiques dans sa fameuse Trump Tower, ou encore l’équipe de foot américain des Buffalo Bills : « Leur coach, Rex Ryan, a soutenu Trump ».

Plus de 80 000 téléchargements en 9 jours

Amazon figure aussi dans la liste, en tant que revendeur des vêtements pour hommes Trump ainsi que de la marque vestimentaire de sa fille Ivanka. On retrouve également l’équipementier Nike, le carrousel de Central Park — propriété de Trump — et le magazine Forbes, dont le rédacteur en chef a ouvertement déclaré son soutien au magnat de l’immobilier devenu président.

L’appli a été téléchargée plus de 80 000 fois seulement 9 jours après sa sortie, fin novembre, sur Android et iOS. Elle figure même dans le top 10 des téléchargements de la catégorie « mode de vie », derrière des apps aussi prisées que Tinder.

Partager sur les réseaux sociaux