Le FBI confirme qu'il est disposé à mobiliser sa technique de déblocage d'iPhone pour venir en aide aux autorités confrontées à d'autres smartphones chiffrés vendus par Apple.

C’était prévisible. Maintenant qu’il a en sa possession une solution technique efficace lui permettant de contourner sans risque le chiffrement d’un iPhone, le FBI compte bien en profiter et en faire bénéficier les autres autorités qui sont confrontées à des affaires impliquant des smartphones de la marque à la pomme.

C’est ce que révèle un mémo qu’a pu consulter Reuters. Il est expliqué que la méthode qui a permis de casser la protection de l’iPhone 5C utilisé par l’un des tireurs de la tuerie de San Bernardino fonctionne avec d’autres modèles. En conséquence, la police fédérale va donc venir en aide autres agences, dans le cadre de la loi.

Sceau FBI
Le FBI est prêt à donner un coup de main.

Le mémo du FBI n’est pas tout à fait une surprise puisque le Bureau avait fait comprendre la semaine dernière qu’il était disposé à venir en aide à un procureur cherchant à accéder au contenu chiffré d’un iPhone et d’un iPod appartenant à deux adolescents accusés d’avoir tué un couple.

Grâce à cette méthode, le FBI ne risque plus d’effacer par mégarde le contenu d’un iPhone chiffré. En effet, la solution technique permet de contourner les protections du téléphone, même dans le cas où celui-ci est censé effacer son contenu après un certain nombre de tentatives d’accès infructueuses avec le mauvais code de verrouillage.

La découverte et l’utilisation de cette méthode ont largement rebattu les cartes du conflit entre Apple et le FBI. La preuve, le FBI n’a plus besoin de l’aide d’Apple pour déverrouiller l’iPhone 5C. Il a donc mis un terme à l’action en justice qui visait à contraindre la firme de Cupertino à coopérer avec les autorités.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés