Le Québec a commence à mettre en place des aires de service « Halte texto et zone Wi-Fi » aux abords de ses autoroutes, pour dissuader les conducteurs de s'échanger des SMS en conduisant.

Il existe déjà en France de nombreuses aires d’autoroutes équipées de points d’accès Wi-Fi gratuits, mais rien qui rappelle explicitement aux conducteurs qu’ils peuvent aussi s’y arrêter pour envoyer des SMS. Sans doute parce que ça semble aller de soi. Mais pas au Québec, où Radio Canada rapporte que sept aires de service ont été ouvertes et identifiées en tant que « Halte texto et zone Wi-Fi ».

Le but est bien sûr d’encourager les automobilistes à faire une pause pour consulter ou répondre à leurs SMS plutôt que de continuer à les saisir au volant, ce qui est à la fois dangereux et illégal. Selon une étude relayée en France par la Sécurité routière, le fait d’écrire des SMS au volant multiplierait par 23 le risque d’accident (et même le fait de les dicter vocalement reste accidentogène).

Le Québec n’est pas la première administration à mettre en place de telles aires dédiées aux textos puisque le Gouverneur de New York avait lui aussi annoncé leur mise en place il y a deux ans. 91 zones avaient alors été annoncées sur l’ensemble de l’État.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés