Difficile de se faire une place dans la vidéo en ligne entre des géants comme YouTube, Dailymotion ou Metacafe. Mais pas impossible. C’est en tout cas ce que pensent les investisseurs de Veoh, qui remettent la main au portefeuille après que le site de vidéos a bloqué son accès depuis l’ensemble des pays du monde à l’exception d’un petit club de 33 états jugés commercialement intéressants.

Intel Capital, Adobe Systems et Gordon Crawford mènent un tour de table qui doit déboucher sur la levée de 30 millions de dollars supplémentaires. Les premiers investisseurs du site, parmi lesquels le fonds de l’ancien patron de Disney Michael Eisner, participent aussi au tour de table. Depuis sa création, ce sont ainsi 70 millions de dollars qui vont être investis dans le site qui a vu son audience exploser l’an dernier.

Avec 28 millions de visiteurs uniques mensuels, qui se partagent selon Comscore entre 18,5 millions de visiteurs sur le site et 8,7 millions d’utilisateurs du logiciel de vidéo en peer-to-peer VeohTV, le site se classe loin derrière les 300 millions de visiteurs de YouTube en avril, mais juste derrière Metacafe (28,9 millions) et DailyMotion (34,6 millions). Il enregistre surtout 538 % de croissance en 2007, contre 70 % pour Dailymotion, et 50 % pour Metacafe.

Pour se différencier, Veoh mise sur la qualité de ses vidéos, en ayant axé très tôt sur la haute définition. Il est néanmoins concurrencé dans ce secteur par un nouvel entrant, Vimeo, dont la forte croissance impressionne.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés