La police britannique a confirmé lundi l’arrestation de six utilisateurs du tracker BitTorrent OiNK qui a été démantelé en octobre 2007, devant les caméras de la BBC. Trois personnes ont été arrêtées le vendredi 23 mai, et trois autres le mercredi 28 mai. Il s’agit de cinq hommes âgés de 19 à 33 ans, et d’une femme de 28 ans.

Selon la police de Cleveland, ces six internautes seraient directement liés à la diffusion d’albums inédits sur OiNK, avant leur sortie dans le commerce. Les suspects ont été conduits au commissariat pour y être interrogés. Ils ont fait l’objet d’un prélèvement d’ADN et d’empreintes digitales, en bonne et due forme. Selon TorrentFreak, au moins deux des six suspects auraient été arrêtés pour avoir uploadé un seul album sur le tracker.

Arrêté il y a plus de six mois avec les menottes au poignet comme s’il s’agissait d’un dangereux criminel, le principal administrateur de OiNK n’est toujours pas mis en examen à ce jour.

Loin d’être le site pirate lucratif rempli de vermines qu’avait décrit les lobbys de l’industrie musicale qui ont participé à l’enquête, OiNK était uniquement financé par les dons de quelques utilisateurs, et rassemblait une communauté de passionnés. Parmi lesquels figurait Trent Reznor, le charismatique leader de Nine Inch Nails. « Si OiNK avait coûté quoi que ce soit, j’aurais certainement payé, mais il n’y a pas d’équivalent de cela dans le domaine commercial en ce moment« , confiait même l’artiste dans un pied de nez aux maisons de disques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés