La fermeture soudaine de Stage6 (dans des conditions vraiment obscures) a laissé des centaines de milliers d'utilisateurs orphelins d'un service remarquable par la qualité des vidéos qu'il proposait en haute-définition. Le jet d'éponge de son éditeur DivX Inc. a aussi et surtout laissé Adobe régner seul en maître de la vidéo en ligne avec son format Flash, utilisé par l'ensemble des grandes plateformes de partage de vidéo (YouTube, Dailymotion, Veoh, Blip.tv, Kewego...). Heureusement, Stage6 n'est peut-être pas tout à fait mort.

Le site VReel.net, qui doit ouvrir ses portes le 6 mai prochain, promet d’être un clone de Stage6 et d’utiliser le codec DivX et la technologie de streaming employée par le défunt. Le site a d’ailleurs fait d’abord une brève apparition en tant que DivXit.net, avant de changer de nom, peut-être sous la pression de DivX Inc. Un message avertit désormais que VReel.net n’est en aucune façon associé à l’éditeur du codec et de Stage6.

Technologiquement, tout est presque prêt. Tous les serveurs sont semble-t-il installés, l’interface utilisateur est prête, et il ne reste plus qu’à finaliser l’encodeur des vidéos. Au lancement, pendant une période de test, les utilisateurs pourront uploader jusqu’à 800 Mo par vidéo. Les créateurs espèrent faire monter la limite à 1 Go dans les trois mois suivants, et permettre ensuite non seulement le streaming, mais aussi le téléchargement des vidéos uploadées.

Le service sera gratuit, mais il devra s’alimenter en contenus pour attirer les annonceurs qui permettront de le financer. Or si VReel.net reprend la technologie de Stage6, il n’aura aucun des contenus que proposait le site de DivX, et devra démarrer avec une base de données vierge. Un défi qu’il pourrait remporter grâce à la forte communauté de Stage6 qui trépigne d’impatience de voir un successeur prendre le relai.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés