Peu connu en France, Imeem s’impose comme une plateforme musicale incontournable dans le web anglophone, et s’en donne les moyens. Quelques jours après avoir largement ouvert sa base de données aux développeurs, Imeem annonce l’acquisition de Snocap, à des conditions confidentielles.

La société avait été créée en 2004 par Shaw Fanning, le créateur de Napster, pour proposer aux majors une solution de gestion de leurs droits numériques. Les maisons de disques peuvent enregistrer leurs disques auprès du service, qui génère une signature numérique unique de chaque morceau, et propose une solution de détection et de filtrage des chansons ainsi protégées. Rapidement, Snocap s’est toutefois lancé dans la vente de musique en ligne sans DRM à son propre compte, en misant notamment sur un accord avec MySpace qui n’a jamais eu l’ampleur qui lui était promis. L’annonce du lancement de MySpace Music l’a achevé.

Imeem était déjà cliente de Snocap, dont elle utilisait les services pour identifier les morceaux de musique envoyés par ses utilisateurs. Snocap permet à Imeem de s’assurer que les ayant droits ont autorisé la diffusion des MP3 en streaming, et de gérer la redistribution des revenus publicitaires à qui de droit. Le service compte 7 millions de titres référencés, mais peu de clients. Le vaporware Mashboxx, qui devait être le principal client de Snocap il y a trois ans, n’est toujours pas lancé, et ne le sera jamais. En octobre 2007, la société de Fanning a annoncé le licenciement de 60 % de son personnel.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés