Les temps sont durs pour le français MusicMe. Le site de musique en ligne avait parié début 2006 sur les DRM pour proposer aux internautes un service de consommation de musique illimitée par abonnement. La formule n’a jamais séduit un nombre important d’internautes, et il devient de plus en plus difficile de s’imposer avec une formule payante à base de DRM alors que de nouveaux arrivés comme Deezer ou Jiwa proposent de la musique illimitée en streaming gratuitement.

On pensait que MusicMe finirait par jeter l’éponge ou proposer lui-aussi de la musique gratuite. Mais non. MusicMe annonce aujourd’hui le lancement de sa version 2, avec un catalogue de 3 millions de titres fourni par les 4 majors et 760 labels indépendants, mais toujours payant et à base de DRM. Les clients ont le choix entre une formule à 9,95 € par mois pour du streaming illimité, ou 14,95 € pour avoir en plus le droit de télécharger des morceaux et de les transférer sur des baladeurs compatibles avec la norme PlaysforSure de Microsoft (devenue « Certified for Windows Vista« ).

Pour se différencier, MusicMe propose en plus 3.000 clips en haute-définition visibles gratuitement en Flash, et une interface personnalisable qui permet d’éditorialiser l’expérience musicale : actualité musicale, discographiques complètes, biographies, artistes similaires…

Mais est-ce suffisant pour justifier un paiement de 120 euros par an minimum ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés