Alors que la grève des scénaristes perdure aux Etats-Unis, certains essaient de contourner le système hollywoodien. Pendant que les uns cherchent à monter leur propre start-up de distribution, les autres comptent… se passer tout simplement de studio. C’est l’idée pour le moins surprenante à laquelle sont arrivés Kevin’ Dama et Morgan Stern. En 2006 les deux compères se lancent dans le projet SOS Time Break. Arrivés au terme de deux saisons de douze épisodes, la logique aurait voulu qu’ils vendent leur scénario à un producteur afin de porter tout ça à l’image. Sauf que les scénaristes sont brouillés avec le système complet, alors plutôt que d’attendre l’issue du conflit, ils décident de diffuser leur œuvre écrite en ligne.

A partir du 15 janvier, SOS Time Break sera consultable sur ce site (en anglais et en français) et mis en vente en version papier dans les grands libraires type FNAC, Leclerc, Carrefour. Le synopsis reste apparemment dans la lignée des séries américaines actuelles à succès en rappellant quelque peu Lost : « Plusieurs personnages, sans lien apparents se retrouvent sur le même paquebot qui échoue sur une île au large du Japon. Les naufragés doivent faire face aux imprévus pour survivre. » Cette initiative marque en tout cas une profonde rupture avec les studios et montre que les scénaristes sont prêts à aller jusqu’au bout si il le faut, quitte à se débrouiller seuls.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés