C'est désormais officiel, et c'est un bouleversement dans l'industrie musicale mondiale. La chanteuse Madonna, après 25 ans de carrière chez Warner Music, est la première star à signer avec le géant des tournées Live Nation un contrat d'exclusvité qui va la lier pendant 10 ans sur l'ensemble de ses ressources financières liées à sa musique.

MadonnaNous avons déjà longuement commenté l’accord intervenu entre Madonna et Live Nation, avant qu’il ne soit officiellement annoncé cette semaine par le numéro un mondial de l’organisation de concerts. En quittant Warner Music pour se réfugier dans les bras de Live Nation, la star quitte une major pour en rejoindre une autre. Mais alors qu’elle n’était liée à Warner que pour ce qui concerne ses albums et singles enregistrés en studio, Madonna sera désormais liée pendant 10 ans à Live Nation sur l’ensemble de ses activités et revenus issus de sa production musicale :

  • Tournées
  • Concerts/évènements privés
  • Albums en studio
  • Merchandising (posters, tshirts, produits de beauté, lignes de vêtements,…)
  • Fan clubs
  • Sites web
  • DVDs
  • Emissions de télévision
  • Sponsoring

Si Live Nation reste concentré en priorité sur les concerts, qui ont rapporté l’an dernier 1,5 milliards de dollars aux artistes partis en tournée avec la firme, l’accord avec Madonna est géré par une nouvelle filiale, Artist Nation, qui s’occupera de toutes les activités lucratives de la chanteuse. La filiale est ainsi elle-même divisée en cinq sections :

  • Musique enregistrée  : enregistrement, production, distribution et ventes d’albums, en cherchant à varier les méthodes de distribution notamment par Internet.
  • Merchandising : exploitation de l’image de Madonna sur de nombreux produits dérivés proposés par trois filiales (Anthill Trading, Trunk et Musictoday)
  • Fan clubs et vente de billets en ligne : gestion de la communication des artistes en ligne et vente directe de billets avec les filiales Ultrastar et Musictoday, achetées récemment.
  • Licences plurimédias  : sonneries, diffusions de concerts live en 3G, exploitation en ligne, DVDs, synchronisations,..
  • Sponsoring et marketing : mise à disposition d’une équipe de 200 personnes dédiées à la promotion de l’artiste et la vente de partenariats.

Toute la carrière de Madonna, jusqu’à ses 60 ans, sera ainsi gérée de A à Z par Artist Nation, qui a payé la star 120 millions de dollars pour la convaincre, et offert pour 25 millions de dollars d’actions de Live Nation. Selon les calculs de Coolfer, Madonna possèderait donc 1,8 % de la firme, ce qui en fait la cinquième plus grande actionnaire du groupe et la deuxième actionnaire individuelle.

Pendant sa conférence de presse, Live Nation a été très clair sur le fait que Madonna n’était que la première artiste à rejoindre ses rangs, mais que beaucoup d’autres devraient suivre. Ce pourrait par exemple être le cas de U2, l’un des principaux groupes déjà en contrat avec Live Nation pour l’organisation de ses tournées.

Le groupe estime qu’en dix ans, l’accord avec Madonna pourrait générer 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires. Pendant la durée du contrat, la star devrait sortir trois albums (dont un premier dans 2 ou 3 ans), et probablement réalisé quatre tournées internationales. Les modalités financières n’ont pas été détaillées par Live Nation, mais selon les fuites, Madonna toucherait environ 90 % des revenus issus des concerts, et 50 % des revenus issus du merchandising. L’accord pourrait donc être extrêmement profitable pour la diva la plus rentable de l’histoire du disque.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés