Publié par Cédric L., le Jeudi 16 Août 2007

Le téléchargement gratuit financé par la pub, enfin !

Le premier service de téléchargement gratuit financé par la publicité sera disponible le 1er septembre en France. Les morceaux seront offerts sans DRM et sans exposition publicitaire obligatoire, mais nécessiteront de remplir un questionnaire avant de voir son compte validé. Un détail qui pourrait bien cacher un système permettant aux entreprises de profiter des consommateurs.

Depuis le temps qu'on en parle, on a toujours rien vu arriver. SpiralFrog n'a pas encore ouvert ses portes, Qtrax se laisse désirer, quant à Airtist, on attend toujours de voir son service de téléchargement gratuit rémunérant les artistes grâce à la publicité.

C'est finalement d'un site un peu sorti de nulpart que l'on doit la première percée de terrain : YourFreeMusicDownloads. La plateforme californienne propose un catalogue d'un million de morceaux gratuits s'élargissant de 500 titres par jour, mais la grande nouveauté, c'est qu'il ne soumet l'internaute à aucune publicité intempestive. A la place, il suffit pour ce dernier de remplir une enquête afin d'avoir accès au catalogue entier.

C'est une idée toute bête, mais il fallait y penser. Quand on connaît le nombre d'entreprises prêtes à investir des sommes considérables pour récolter des questionnaires sur ses consommateurs cible, il n'est pas difficile d'imaginer un système économique qui serait basé sur le monnayage de ces données. Surtout si la publicité a un coût si faible de revient par morceau qu'elle oblige les sites à matraquer le téléchargeur pendant un temps considérable pour qu'elle soit rentable (on parle d'1min30 pour SpiralFrog) ou de baisser la rémunération des ayants droit par rapport à ce qui est généralement pratiqué par les plateformes payantes (Airtist ne promet que 0,12 € HT).

Il vous sera aussi demandé de sacrifier deux adresses e-mails sur l'hôtel du marketing viral. Le site exige en effet "les noms et adresses e-mail de [deux personnes] que vous connaissez et dont vous pensez qu'elles accepteraient des e-mails de votre part". Ce n'est quand même pas insurmontable, et YourFreeMusicDownloads ne se leurre pas quant à l'importance que porteront les utilisateurs au questionnaire : "Il n'est pas nécessaire de faire preuve d'un intérêt particulier pour répondre aux questions afin d'avoir accès au catalogue mais vous devrez répondre à toutes les questions."

Deuxième bonne nouvelle, YourFreeMusicDownloads propose, contrairement à l'offre de SpiralFrog, des morceaux sans aucune restriction de type DRM, ni même de limitation quantitative : vous pouvez aussi bien télécharger une dizaine de morceaux qu'un millier en un jour. Il ne nécessiterait pas non plus d'installer un logiciel pour l'utiliser.

Il aura fallu un an à YourFreeMusicDownloads pour élaborer son modèle, et le plus étonnant reste encore les artistes qu'il propose. Car, en dehors des indépendants, on peut y trouver des artistes qui s'acoquinent avec les majors : Rihanna (Def Jam Recordings & Universal), Shop Boyz (On Deck & Universal Republic), et même des poulains de chez Sony BMG : Avril Lavigne, Kelly Clarkson, ou Daughtry.

On savait déjà qu'Universal préparait l'arrivée de son catalogue sans DRM mais quid de Sony BMG ? C'est pour le moins étrange et lorsque nous essayons de les interroger sur la question, un porte parole nous répond : "je ne peux commenter ce fait pour l'instant mais un communiqué presse devrait arriver prochainement". YourFreeMusicDownloads serait-il le premier à offrir une partie du catalogue de Sony sans DRM, et gratuitement en plus de cela ?

Quelques détails viennent cependant entacher le tableau, notamment sur le système d'enquête : chaque questionnaire nécessiterait une inscription auprès de l'entreprise qui la soumet afin que celle-ci signale à YourFreeMusicDownloads qu'il a bien été rempli, une procédure de validation qui pourrait prendre jusqu'à 30 jours.

De plus, certaines entreprises demanderont pour valider l'enquête un peu plus que de remplir de simples cases. Il s'agirait par exemple d'utiliser sa carte de crédit pour faire un achat, un prêt, ou un transfert afin de satisfaire les exigences d'un banquier. Autant dire vendre son âme au diable ! Reste donc à voir si ces "conditions subsidiaires" seront aussi contraignantes car dans cette hypothèse, il se pourrait bien que ce fameux questionnaire ne constitue qu'un appât permettant aux entreprises de profiter abusivement des consommateurs.

Publié par Cédric L., le 16 Août 2007 à 12h53
 
27
Commentaires à propos de «Le téléchargement gratuit financé par la pub, enfin !»
Inscrit le 07/03/2006
2123 messages publiés
Il vous sera aussi demandé de sacrifier deux adresses e-mails sur l'hôtel du marketing viral. Le site exige en effet "les noms et adresses e-mail de [deux personnes] que vous connaissez et dont vous pensez qu'elle accepterait des e-mails de votre part".


non mais ça va pas ??????????? je lynche le premier qui donne mon adresse !


ça devrait être interdit ce système... si c'est pour se faire spammer alors qu'on a rien demandé !!
Inscrit le 08/07/2005
451 messages publiés
Suffit d'indiquer deux adresses bidon, la vérification de ces adresses doit être fait a posteriori, donc... enfin bon, de toute façon je n'y crois pas, le financement par la pub a ses limites et là on parle quand même de téléchargement illimité
Inscrit le 01/02/2007
1758 messages publiés
Cédric L. (Rédacteur forum) le 16/08/2007 à 16:53
Suffit d'indiquer deux adresses bidon, la vérification de ces adresses doit être fait a posteriori, donc...


C'est ce à quoi je pensais aussi. Mais l'histoire des exigences subsidiaires des questionnaires à remplir selon le commanditaire me paraît plus dangereuse. En tout cas, le site compte déjà 10.000 inscrits...
Inscrit le 03/08/2006
183 messages publiés

De plus, certaines entreprises demanderont pour valider l'enquête un peu plus que de remplir de simples cases. Il s'agirait par exemple d'utiliser sa carte de crédit pour faire un achat, un prêt, ou un transfert afin de satisfaire les exigences d'un banquier. Autant dire vendre son âme au diable !
[\quote]

Donner sa carte de credit pour de la musique gratuite? C'te bonne blague!!!

Vendre son ame au diable... le mot est faible!
[message édité par PouetPouet le 16/08/2007 à 17:01 ]
Inscrit le 20/09/2004
697 messages publiés
D'où l'intérêt de filer des adresses-poubelle même à ses "amis"
Inscrit le 23/02/2006
10083 messages publiés
Neuro (Modérateur(rice)) le 16/08/2007 à 17:08
Quelqu' un d' ici est inscrit ? Es ce que la pub est dans le morceau mp3 ? Au début ou à la fin ?
Inscrit le 01/02/2007
1758 messages publiés
Cédric L. (Rédacteur forum) le 16/08/2007 à 17:18
Quelqu' un d' ici est inscrit ? Es ce que la pub est dans le morceau mp3 ? Au début ou à la fin ?


Les inscriptions ne sont valables que pour les résidents américains (je vais essayer de me renseigner si une ouverture en France est envisagée). Et non, les morceaux ne contiennent aucune pub.
[message édité par Cédric L. le 16/08/2007 à 17:22 ]
Inscrit le 27/03/2006
112 messages publiés
Les inscriptions ne sont valables que pour les résidents américains

D'où un titre qui me paraît un peu enthousiaste cf "enfin".
[message édité par Jean_R le 17/08/2007 à 02:51 ]
Inscrit le 01/02/2007
1758 messages publiés
Cédric L. (Rédacteur forum) le 17/08/2007 à 08:46
Quelqu' un d' ici est inscrit ? Es ce que la pub est dans le morceau mp3 ? Au début ou à la fin ?


Les inscriptions ne sont valables que pour les résidents américains (je vais essayer de me renseigner si une ouverture en France est envisagée). Et non, les morceaux ne contiennent aucune pub.


Renseignement pris, le service ouvrira ses portes pour la France le 1er septembre.
Inscrit le 25/12/2006
4054 messages publiés
J'ai essayé de m'inscrire, juste pour voir. Ils demandent de remplir un truc "rapide et totalement gratuit", sauf que généralement il s'agit de s'inscrire sur un site pour recevoir des échantillons (gratuis), mais dont il faut payer les frais de port (7 - 8$).

Un peu le principe allopass. Tu payes, puis ca devient gratuit.
.
[message édité par harakiri26 le 06/07/2009 à 15:16 ]
Inscrit le 31/03/2006
28 messages publiés
J'ai essayé de m'inscrire, juste pour voir. Ils demandent de remplir un truc "rapide et totalement gratuit", sauf que généralement il s'agit de s'inscrire sur un site pour recevoir des échantillons (gratuis), mais dont il faut payer les frais de port (7 - 8$).

Un peu le principe allopass. Tu payes, puis ca devient gratuit.



Encore une fois emule se pose en concurent sérieux.....
Inscrit le 28/08/2004
6926 messages publiés
J'ai essayé de m'inscrire, juste pour voir. Ils demandent de remplir un truc "rapide et totalement gratuit", sauf que généralement il s'agit de s'inscrire sur un site pour recevoir des échantillons (gratuis), mais dont il faut payer les frais de port (7 - 8$).

Un peu le principe allopass. Tu payes, puis ca devient gratuit.



Encore une fois emule se pose en concurent sérieux.....

Vrai!
Même si on dit au gogo à l'internaute qu'il n'aura rien à payer, le simple fait de se voir demander son numéro de carte va en faire reculer plus d'un. Ne serait-ce que parce qu'on détruit d'un seul coup l'image de gratuité totale.
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
Suffit d'indiquer deux adresses bidon, la vérification de ces adresses doit être fait a posteriori, donc...


C'est ce à quoi je pensais aussi. Mais l'histoire des exigences subsidiaires des questionnaires à remplir selon le commanditaire me paraît plus dangereuse. En tout cas, le site compte déjà 10.000 inscrits...



D'autant plus dangereuse que dans les faits, le seul "questionnaire" qui ne demande pas un numero de CB (un prétendu sondage sur le tabac) ne fonctionne pas (comme de bien entendu), et revoie sur un site n'ayant rien à voir. Meme en s'enregistrant sur ce site, toujours pas de validation.

Les autres options sont clairement de bonnes vieilles arnaques à l'ancienne: en fait d' "échantillon", il s'agit d'un "essai gratuit" de x jours, après quoi il faut banquer, ou renvoyer le produit. C'est la ou le piège se referme: La boite est soit injoignable, prétends n'avoir rien recu, ou encore impose un transporteur hors de prix. évidement, ils facturent de suite le produit, et envoient un autre article sans rien demander, suivant le même systeme.

Par exemple, sur le truc anti acné, il est par exemple marqué en tout petit caractères que vous partez pour 29$ par trimestre. Le site ne parle nulle part de résiliation, l'adresse postale ressemble plus à une boite aux lettres qu'a une vraie entreprise, et saloperie ultime, le numéro de CB n'est même pas crypté. EN gros, l'utilisateur fille son numéro de CB à dieu sait qui, qui peut en faire ce qu'il veut. De plus, le prix me semble quelque peut abusé pour des produits dont on ne sait rien avant achat.


Un de mes proches a été victime de ce genre de combines, et croyez moi, il est bien dur de se défaire de ces parasites, qui n'arrétent pas de vous envoyer leurs articles sans que vous n'ayez commandé quoi que ce soit, mais qui exigent un paiement sous 15 jours.
En france, ca s'appelle de la vente forcée, c'est totalement illégal et sévèrement puni par les juges, mais il semblerait qu'aux US, ce soit encore toléré.

accessoirement, un popup se pointe pour un site vendant de prétendus placements financiers, qui sentent eux aussi l'escroquerie à plein nez. même chose pour les autres sites, qui vendent au passage de la belle saloperie (les gelulles amaigrissantes, c'est au mieux du pipi de chat, au pire des trucs dangereux).

Au final, ce truc ressemble plus à un énorme attrape gogo utilisant la musique en ligne pour attirer le pigeon dans les filets de sociétés peu recommandables. Si toutes les "offres" ressemble à celles que j'ai vu, l'utilisateur lambda est certain de tomber dans un piége, et d'y laisser probablement un max de pognon.
Le spam (qui risque d'arriver par camions entiers dans les boites mail comme postales) n'est qu'un au final qu'un "petit" souci à coté de ce qui attends ceux qui fileront leur numéro de CB à ces types.

PS: qui nous dit que les fichiers "offerts" sont bien légaux, que le site détient bien les licences requises, et surtout que le chiffre de 10 000 membres n'est pas "gonflé"....
Inscrit le 28/08/2004
6926 messages publiés
Il vous sera aussi demandé de sacrifier deux adresses e-mails sur l'hôtel du marketing viral. Le site exige en effet "les noms et adresses e-mail de [deux personnes] que vous connaissez et dont vous pensez qu'elle accepterait des e-mails de votre part".

non mais ça va pas ??????????? je lynche le premier qui donne mon adresse !

ça devrait être interdit ce système... si c'est pour se faire spammer alors qu'on a rien demandé !!
C'est le risque: même si toi tu es prudent, d'autres pourrais être tenté de donner ton adresse, croyant bien faire.

Un de mes proches a été victime de ce genre de combines, et croyez moi, il est bien dur de se défaire de ces parasites, qui n'arrétent pas de vous envoyer leurs articles sans que vous n'ayez commandé quoi que ce soit, mais qui exigent un paiement sous 15 jours.
En france, ca s'appelle de la vente forcée, c'est totalement illégal et sévèrement puni par les juges, mais il semblerait qu'aux US, ce soit encore toléré.
S'il est en France, la loi française s'applique, donc il peut garder les objets, en envoyant une simple lettre disant que les objets sont à leur disposition s'ils veulent les récupérer. Il n'a rien à crainde de poursuite même aux states puisqu'il n'ont pas enregistré son refus.

PS: qui nous dit que les fichiers "offerts" sont bien légaux, que le site détient bien les licences requises, et surtout que le chiffre de 10 000 membres n'est pas "gonflé"....

Rien ne le dit: d'où l'interêt de ne jamais entrer dans un système tout neuf. Laissons le temps faire son oeuvre et voyons si ce n'est pas de l'arnaque avant de foncer dedans.

Edit: a bien y penser, tant qu'ils demandent des infos personnelles type numéro de Cb, cela ne peut pas être considéré comme du gratuit, mais plutôt comme de l'escroquerie. Pourquoi demander une info sécurisée qui ne devrait pas leur servir, en théorie?
[message édité par Elisheva le 17/08/2007 à 13:43 ]
Inscrit le 22/12/2005
34 messages publiés
PS: qui nous dit que les fichiers "offerts" sont bien légaux, que le site détient bien les licences requises, et surtout que le chiffre de 10 000 membres n'est pas "gonflé"....


Je doute également de la légalité des licences, si l'arnaque que vous dénoncez est confirmée. Un travail de journalisme est demandé, et voudrait que cette info soit renforcée d'autres sources, telles que les maisons de disques présentent sur cette plate forme.
Inscrit le 08/12/2004
226 messages publiés
Whaouuu
ben dis donc , ya pas à dire, c'est beau et ethique la 'musique legale', ça donne vraiment envie

ironie inside bien sur


edit: je ne fais absolument pas l'apologie du piratage, je m'en retourne simplement ecouter la musique libre et legale que j'ai telechargé librement et legalement ... ( jamendo.com, CC, ...)
[message édité par zezette3k le 17/08/2007 à 08:55 ]
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
en esperant que les offres proposées aux francais soient moins douteuses que celles actuellement en cours.

En meme pas 5 minutes de recherches, voila sur quoi on tombe sur un de ces srvices:
http://www.infomerci...acia_complaints


tout y est: difficulté de résiliation, société injoignable, facturation douteuse, produit de mauvaise qualité vendus largement plus cher, et j'en passe. bref, à éviter à tout prix

[EDIT] en passant par un proxy us, on accéde bien au truic sur le tabac, mais visiblement, ce n'est pas aussi simple que de répondre à "quelqes questions".

Personellement, j'ai du mal à saisir l'enthousiasme du redacteur autour de ce site, qui me semble plutot tout aussi douteux, voire plus que allofmp3 et autres sites russes. niveau ethique et respect du consomateur, ce site se raproche du zéro absolu
[message édité par lionel le 17/08/2007 à 11:51 ]
Inscrit le 01/02/2007
1758 messages publiés
Cédric L. (Rédacteur forum) le 17/08/2007 à 12:33
Personellement, j'ai du mal à saisir l'enthousiasme du redacteur autour de ce site


"il se pourrait bien que ce fameux questionnaire ne constitue qu'un appât permettant aux entreprises de profiter abusivement des consommateurs."


Ah ben oui, là, effectivement, je fais preuve d'un enthousiasme sans bornes
[message édité par Cédric L. le 17/08/2007 à 12:34 ]
Inscrit le 18/05/2007
238 messages publiés
Vous connaissez la métaphore des asticots, des poissons, du pêcheur et des restaurants ?

La musique ou la vidéo gratuite car financée par la pub ou la constitutions de bases de données marketing, c'est les artistes, musiciens et cinéastes qui deviennent des producteurs d’asticots (leurs oeuvres musicales et leurs films) utilisés par des pêcheurs (les sites web fournissant de la musique sponsorisée) pour attraper des internautes, réduits au rôle de poissons qu’on appâte, et les vendre ensuite aux patrons de restaurants (les annonceurs).

Croyez-vous que l’éleveur d’asticots sera payé de ses appâts au prorata du nombre de poissons pêchés et de leur valeur pour les restaurateurs qui les cuisineront ??

La pub peut évidemment payer une partie des contenus diffusés sur Internet, heureusement, mais elle ne paiera pas tout, heureusement aussi : c’est la liberté de payer avec son porte-monnaie qui garantit, in fine, le libre-choix de l’internaute-consommateur comme celui de l’internaute-créateur.
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
La musique ou la vidéo gratuite car financée par la pub ou la constitutions de bases de données marketing, c'est les artistes, musiciens et cinéastes qui deviennent des producteurs d’asticots (leurs oeuvres musicales et leurs films) utilisés par des pêcheurs (les sites web fournissant de la musique sponsorisée) pour attraper des internautes, réduits au rôle de poissons qu’on appâte, et les vendre ensuite aux patrons de restaurants (les annonceurs).

Croyez-vous que l’éleveur d’asticots sera payé de ses appâts au prorata du nombre de poissons pêchés et de leur valeur pour les restaurateurs qui les cuisineront ??


L'image des poissons est trés bien trouvée, et correspond trés bien au systeme de yourfreemusicdownloads.
Une autre analogie plus "humaine serrait ces "magasins" qui vous appellent pour vous proposer un cadeau, à venir retirer au magasin. une fois sur place, vous etes assurés de subir un matraquage intensif pour vous faire acheter un quelconque article hors de prix. A moins de connaitre la combine, il est trés difficile pour le consommateur lambda de ne pas tomber dans le panneau.

Le "tout financé par la pub" est a mon avis extrêmement dangereux pour le consommateur, qui se trouve être le grand perdant dans l'histoire, alors qu'il croit justement y trouver son compte. On n'est plus dans l'incitation à consommer (principe de la publicité), mais dans une sorte de "consommation forcée" de produits dont on n'a ni besoin, ni envie. Ca va nettement plus loin que les bandeaux pub, sur lesquels on ne cliques que si on est intéressé.

Il ne faut pas se leurrer, avec ce genre de systeme, l'acheteur lambda a de trés fortes chances de rentrer dans le systeme, et donc de se faire avoir par une clause cachée. . A moins de faire preuve d'une inflexibilité à toute epreuve, il est quasi impossible de ne pas se faire pieger. Qui n'a jamais regreté un achat fait sur un coup de tete?

Enfin, ce systeme crée une discrimination entre les "simples usagers" et les "connaisseurs" Ces derniers étant au fait de la combine, ils peuvent profiter de la gratuité sans contrepartie ou presque, allors que les premiers se retrouvent à payer sans le savoir. J'irrait même jusqu'à dire que ca pourrait entrainer une hausse des cas de sur endettement si il vennait à trop se répandre
[message édité par lionel le 17/08/2007 à 13:27 ]
Inscrit le 25/12/2006
4054 messages publiés
S'il est en France, la loi française s'applique, donc il peut garder les objets, en envoyant une simple lettre disant que les objets sont à leur disposition s'ils veulent les récupérer. Il n'a rien à crainde de poursuite même aux states puisqu'il n'ont pas enregistré son refus.


Exact

Dupuis fonctionnait comme ça aussi. Coup de téléphone, voulez-vous recevoir gratuitement 4 bandes-dessinées? (Je suis fan de B.D, j'accepte). Je recois effectivement les 4 B.D, parfait, puis j'en recois 4 autres, avec une facture. On ne paye pas, donc lettres de menaces, de poursuites, toussa…Mais bon, ma soeur est juriste, donc elle a rédigé un bô papier, j'ai toujours les bédés, et jamais Dupuis n'a retéléphoné chez moi
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
S'il est en France, la loi française s'applique, donc il peut garder les objets, en envoyant une simple lettre disant que les objets sont à leur disposition s'ils veulent les récupérer. Il n'a rien à crainde de poursuite même aux states puisqu'il n'ont pas enregistré son refus.


Je suis au courrant, seullement, comme la société avait deja le numero de carte, ils pouvaient tirrer ce qu'il voulaient dessus (c'etait bien avant le développement du net), et ils ne voulaient rien entendre: renvoyez nous les articles à vos frais ou on débite... Toutefois, aprés avoir fait opposition (en prétendant avoir perdu la carte), ils ne se sont plus manifesté, et ne sont jamais venus réclamer leurs babioles.

Edit: a bien y penser, tant qu'ils demandent des infos personnelles type numéro de Cb, cela ne peut pas être considéré comme du gratuit, mais plutôt comme de l'escroquerie. Pourquoi demander une info sécurisée qui ne devrait pas leur servir, en théorie?


CE n'est pas le site de musique qui demande le numéro de CB, mais le "partenaire", dans un premier temps pour les frais de port de "l'essai gratuit". Ensuite, pour facturer les envois suivants. En théorie, YFMD et ses "partenaires" sont indépendants, meme si il ne serait pas surprenant qu'ils soient plus ou moins liés

Sinon, j'ai des doutes quant à la viabilité d'un tel systeme. D'autres ont donné dans le systeme du "clic forcé", et à chaque fois, les annonceurs ont trés rapidement fui en voyant le peu de "clics" aboutissant à un achat. C'est pour ca que le clic forcé est interdit par toute les regies "serieuses" style google adsense, cibleclick, realmedia and co.

Les maisons de disque risquent également de prendre peur si les pratiques sont trop douteuses, ils n'ont certainement pas envie de voir leur nom et leurs aristes associés a une bande d'escrocs.
[message édité par lionel le 17/08/2007 à 17:22 ]
Inscrit le 25/12/2006
4054 messages publiés
Plutôt Limewire pour moi, mais je partage ton avis
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
Vrai!
Même si on dit au gogo à l'internaute qu'il n'aura rien à payer, le simple fait de se voir demander son numéro de carte va en faire reculer plus d'un. Ne serait-ce que parce qu'on détruit d'un seul coup l'image de gratuité totale.


à plus forte raison si on demande de commander des pseudo produits cosmétiques ou autres gélules minceur, dont le geek moyen n'aura rien à foutre.
Desolé pour la vulgarité, mais à part quelques pigeons qui n'auront pas pri la pleine de lire les conditions, je me demande vraiment si les internautes serront vraiment consentants pour se faire entuber à sec par ce genre de sites
[message édité par lionel le 20/08/2007 à 14:08 ]
Inscrit le 01/02/2007
1758 messages publiés
Cédric L. (Rédacteur forum) le 20/08/2007 à 13:47
Bon, en tout cas, ils se refusent de commenter le fait de proposer les mp3 de Sony sans DRM, j'ai eu un simple "I can't comment on that just yet, but please keep an eye out for an upcoming press release."

J'essaie de contacter les responsables du côté de chez Sony mais c'est mission impossible
[message édité par Cédric L. le 20/08/2007 à 13:48 ]
Inscrit le 23/04/2003
486 messages publiés
leur silence ne m'étonne pas beaucoup, je ne serait pas surpris que leur situation vis à vis des majors ne soit pas trés claire. Toutefois, ils prendraient un risque enorme, etant basés en callifornie;, si sony bmg ou autre décide de les ataquer, ils vont plonger pour de bon

ps: est e que quelqu'un a réussi à paser l'inscription et acceder au telechargement ??
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2007
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9