LuminesSi vous avez chez vous le jeu Lumines sur PSP, gardez-le bien précieusement pendant au moins quelques mois. Sa valeur marchande commence déjà à monter depuis deux jours, puisque l’on a appris cette semaine qu’un nouveau crack pour la PSP exploitait une faille de ce jeu à la Tetris.

Comme d’habitude sur la PSP, le crack est un « downgrader » qui permet de revenir à une version antérieure du firmware pour exécuter les programmes qui permettent de jouer aux ISO des jeux PSP téléchargeables sur les réseaux P2P. Celui paru cette semaine permet de passer du tout dernier firmware 3.50 à la version 1.5, en exploitant une faille du jeu Lumines. Il est donc indispensable de posséder le disque UMD du jeu pour exécuter le downgrade et revenir au firmware 3.50. L’opération est d’autant plus convoitée que la plupart des PSP commercialisées sont désormais livrées avec le firmware 2.81 qui n’avait encore aucun crack. Il est donc maintenant possible d’upgrader vers le 3.50 avant de revenir à la version 1.5, à condition d’avoir avec soi Lumines.

Un jeu pour les pirater tous

Résultat, le jeu est passé numéro 1 des ventes sur Amazon.fr, toute plate-forme confondue. Sur Price Minister, le prix s’envole. « Vous voulez gouter aux joies du firmware 1.50, alors ce jeux contenant la faille ULES-00043 vous est désormais INDISPENSABLE !!Introuvable dans le commerce et n’est plus produit !« , prévient un vendeur qui place son jeu à 39,90 euros. Un autre ose beaucoup plus : 69,90 euros. Sur eBay, même scénario. « Je vend le jeu Lumines en version française avec la faille qui permet le downgrade de toutes les psp avec la version 3.50, il est tout neuf sous blister, il n’a donc aucunes rayures et il est vendu complet avec sa notice« . Prix de réserve, 30 euros. Le jeu est pourtant sorti en septembre 2005 et la version 2 est sortie depuis. Son prix normal devrait plutôt se situer entre 10 et 20 euros.

Déjà par le passé un downgrader avait exploité une faille de Grand Theft Auto (PSP) pour réussir l’opération. Sony avait alors exigé du studio qu’il retire ses jeux du commerce et qu’il sorte une version patchée. Les versions d’origine s’arrachent toujours, mais l’arrivée du nouveau downgrader devrait lui faire perdre toute sa valeur. Le pétrole, même en jeux vidéo, est soumis aux fluctuations et aux aléas du marché.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés