A travers un message lu par la nouvelle ministre de la Culture Christine Albanel au festival de Cannes, le président de la République Nicolas Sarkozy a redit son attachement à la protection du droit d’auteur dans l’environnement numérique. « Je sais aussi que Cannes ne serait pas cette vitrine enviée dans le monde entier si nous ne prenions pas garde à la défense des auteurs et de leurs droits« , a prévenu le chef de l’Etat, qui considère que « la révolution numérique est une opportunité magnifique dont le festival s’est saisi en ouvrant le premier ses salles à ce nouveau mode de diffusion« . Si le numérique est « une façon de diffuser les œuvres sur les nouveaux réseaux, internet, mobiles et de démocratiser ainsi l’accès à la culture« , reconnaît-il, M. Sarkozy ajoute que « c’est aussi une porte ouverte au piratage de masse« .

« Je serai donc vigilant dans ce domaine, il faut que chacun prenne sa part dans la lutte pour la protection des droits. Vous pourrez compter sur moi« , a conclu le Président de la République, qui reste ainsi fidèle à la ligne qu’il a tracé lorsqu’il était au ministère de l’intérieur. Nicolas Sarkozy s’était fait le pompier de l’industrie culturelle, en venant à son secours au moment où l’ancien ministre Donnedieu de Vabres venait de subir le volte-face de la licence globale à la veille de Noël 2005.

Nicolas Sarkozy est notamment celui qui a insisté auprès des parlementaires et de la rue de Valois pour que soit donné satisfaction à Vivendi, qui réclamait l’adoption d’un amendement contre l’édition de logiciels de P2P. Alors qu’il avait été critiqué de toutes parts et jugé dangereux pour la sécurité juridique des éditeurs de logiciels, l’amendement avait été adopté par la majorité UMP. Avec la prise de pouvoir de M. Sarkozy, la France s’engage au niveau du droit d’auteur dans un bras de fer avec la population, puisque la seule proposition de vraie conciliation (la licence globale) a été formellement rejetée par l’actuel Président de la République, qui a promis qu’elle ne verrait jamais le jour sous sa présidence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés