La Direction du développement des médias (DDM en France) et l’Observatoire européen de l’audiovisuel ont publié à l’occasion du Marché international du film à Cannes les résultats d’une étude menée par NPA Conseil sur le développement de la vidéo à la demande. Réalisée dans 24 pays européens, l’étude montre que 150 services de VOD sont désormais opérationnels en Europe, dont 20 en France. La France est ainsi le numéro un en Europe, devant les Pays-Bas (19), le Royaume-Uni (13) et l’Allemagne (12). Les deux tiers des services proposés en Europe le sont exclusivement par Internet, tandis que 47 services sont proposés en IPTV par ADSL.

Par ailleurs, l’étude montre que la chronologie des médias est en discussion, avec « une tendance claire au raccourcissement des fenêtres« . « La sortie VoD le même jour que la sortie DVD (selon le modèle répandu aux Etats-Unis du  » day to date « ) devient de plus en plus courante, principalement dans les pays nordiques« , indiquent la DDM et l’Observatoire européen de l’audiovisuel, rattaché au Conseil de l’Europe. Les deux appellent à davantage de transparence de la part des VOD qui ne communiquent quasiment aucune donnée permettant d’appréhender qualitativement le développement de l’offre.

« Une transparence accrue devrait constituer un facteur positif, créant la confiance de la part des consommateurs et des ayants droit vis-à-vis de ce nouveau mode de diffusion des œuvres« , indiquent ces organismes publics.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés