Pour tenter d’enrayer la baisse précoce de ses revenus numériques, Warner Music se concentre non pas sur l’abandon de ses dogmes conservateurs, mais sur un marché contrôlable : le mobile. La maison de disques a signé un partenariat avec l’opérateur mobile égyptien Orascom Telecom, présent en Algérie, au Bengladesh, en Italie, au Pakistan, en Tunisie et bien sûr en Egypte. Un second accord a été signé avec le norvégien Telenor, qui couvre 105 millions d’abonnés dans 13 pays. Au total, ce sont plus de 165 millions de clients qui se verront proposer sonneries et chansons pour mobiles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés