La MPAA a contacté ChooseAndWatch vendredi dernier et donne au site 72 heures pour cesser toute activité. ChooseAndWatch propose aux internautes d’accéder gratuitement à une centaine de chaînes de télévision. Les administrateurs ont refusé d’obtempérer, et rien ne s’est encore passé. Ils veulent croire à une mauvaise blague d’un concurrent, mais se reposent sur un argument curieux. Selon eux ChooseAndWatch n’est pas illicite puisqu’il pointe vers des flux vidéo qui ne sont pas streamés depuis leurs propres serveurs. On sait pourtant depuis 2000 et l’affaire iCraveTV qu’une telle défense ne tient pas…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés